Mariah Carey

Steve Granitz/WireImage

Une fois n'est pas coutume, Mariah Carey refuse qu'on la fasse chanter.

L'interprète de Caution vient de déposer une plainte contre Lianna Azarian, son ancienne assistante exécutive, qui a travaillé pour elle de 2015 à novembre 2017. D'après les documents juridiques obtenus par E! News, celle-ci est accusée d'être "une arnaqueuse, une voyeuse et une extorqueuse". L'avocat de Mariah Carey accuse également Lianna Azarian de "vol pur et simple".

L'affaire tourne principalement autour du fait que l'ancienne assistante aurait filmé la star à son insu. Les documents stipulent ceci : "Lianna Azarian, sans que Mariah soit au courant ou ait donné sa permission, a filmé en secret Mariah dans ses activités personnelles, qui, si elles étaient révélées, seraient embarrassantes à titre personnel et préjudiciables à titre professionnel."

Le maître-chanteur aurait déclaré "vouloir vendre la vidéo pour se faire de l'argent et s'acheter une maison", si Mariah la renvoyait. Lianna Azarian a pourtant signé une clause de confidentialité, dont E! News a obtenu une copie, quand elle a commencé à travailler pour la diva, et montrer ces vidéos supposées "embarrassantes" enfreindrait les termes de l'accord.

Le porte-parole de la star persiste et signe et a justifié le dépôt de plainte dans une déclaration adressée à E! News : 

"Avec cette nouvelle année, Mariah continue de tout faire pour éliminer les déchets dans sa vie. D'après une plainte déposée aujourd'hui en Californie, une assistante exécutive, employée en 2015 pour l'aider avec ses affaires personnelles et professionnelles, s'est avérée être une arnaqueuse et une extorqueuse."

Le porte-parole ajoute : "Ses menaces et ses mauvaises actions étant trop graves pour être ignorées, Mariah a été contrainte de déposer une plainte contre elle. Étant donné que les reproches contre son ancienne assistante sont importants et déplorables, nous espérons une victoire finale. Mariah continue à accumuler les succès cette année avec sa prochaine tournée en Amérique du Nord et son retour à Las Vegas."

Mariah Carey, 2018 American Music Awards

ABC/Image Group LA

Les documents de la cour indiquent que la chanteuse a dans un premier temps versé un salaire annuel à Lianna Azarian d'un montant de 250 000 $ avant de finalement lui verser 327 000 $ par an "quand Lianna Azarian lui a indiqué qu'elle avait besoin d'une compensation supplémentaire à cause des heures de présence requises".

Compte tenu de la carrière de la diva, l'assistante aurait été prévenue dès le début que ses horaires seraient "irréguliers". Les documents indiquent que, dans un premier temps, "Lianna Azarian adorait les avantages des voyages internationaux de luxe, les dîners fins, les apparitions dans la série télé de Mariah et l'excitation liée au fait de travailler pour une artiste de renom et de partager son intimité au quotidien."

L'employée aurait engagé les services d'un avocat après avoir été renvoyée en 2017, lequel aurait "exigé des millions de dollars en refusant de rendre les preuves". Dans la plainte déposée par Mariah Carey, son assistante est accusée d'avoir "régulièrement fait des achats personnels avec les cartes de crédit fournies par Mariah".

L'avocat de l'interprète de "Bye Bye" a également indiqué qu'ils "n'avaient pas le choix, étant donné que Lianna Azarian refuse de rendre toutes les versions des vidéos".

Si l'on en croit TMZ, l'assistante a depuis déposé plainte contre Stella Bulochnikov, l'ancienne manager de Mariah Carey.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.