Sarah Hyland, Ellen DeGeneres

Michael Rozman/Warner Bros.

Sarah Hylanda vécu des moments difficiles.

L'actrice de 28 ans de Modern Family, qui estime avoir subi 16 opérations chirurgicales à ce jour, a récemment révélé qu'elle avait subi une deuxième greffe de rein en secret, en septembre 2017, quand son corps a commencé à rejeter celui dont son père lui avait fait don quelques années plus tôt.

Revenant sur cette expérience avec le magazine Self, la star a aussi révélé ses problèmes de dépression et ses tendances suicidaires à ce moment-là, pensant qu'elle avait fait défaut à son père et craignant de faire à nouveau défaut à son frère, qui lui faisait don de ce deuxième rein.

Invitée du talk-show d'Ellen DeGeneres vendredi, Hyland a expliqué qu'elle avait vécu "une période très, très difficile" mais qu'elle avait réussi à remonter la pente.

"J'ai un travail formidable, des gens qui me soutiennent, mais... après avoir passé 26, 27 ans à être malade et souffrir de douleurs chroniques au quotidien, vous ne savez jamais quand vous arriverez à passer une autre bonne journée. C'est très, très dur", a-t-elle déclaré à la présentatrice télé. "J'écrivais des lettres à mes proches dans ma tête expliquant pourquoi je l'avait fait, toutes mes raisons, que ce n'était la faute de personne. Je ne le mettais pas sur papier, de peur que quelqu'un le trouve, mais j'y pensais sérieusement."

"Vous étiez vraiment prête à le faire ?" a demandé DeGeneres.

"J'en étais vraiment à deux doigts, oui", a répondu l'actrice sans se cacher.

Heureusement, en parler à quelqu'un l'a faite changer d'avis. "J'en ai finalement parlé à haute voix à quelqu'un et cette personne... Je disais : « Je dois voir un psy. Je pense que j'ai à nouveau besoin de parler à un psy. Je pense que j'en ai à nouveau besoin » et cette personne m'a dit : « Non, non, pourquoi t'as besoin de voir un psy ? Tu peux me parler. »"

L'actrice a ajouté : "Quand je l'ai dit à haute voix, elle a fait : « Oh, il faut que tu voies un psy », et c'est là que j'ai dit : « OK, je ne pense pas que tu puisses m'aider. Je pense que j'ai vraiment besoin de le faire toute seule et d'encore plus creuser au fond de moi et me remettre en question » et le fait de le dire à haute voix m'a énormément aidée parce que je l'ai gardé pour moi pendant des mois, et ça m'a vraiment aidée de le dire à haute voix."

   

Autrefois, elle évitait de parler de ses problèmes. "Je ne voulais pas qu'on sache que j'étais suicidaire parce que si on le savait, on aurait essayé de m'en dissuader", a-t-elle expliqué.

Finalement, "c'est en restant moi-même que je m'en suis sortie. Je devais le faire toute seule. Je me suis dit que je devais le faire toute seule", a expliqué l'actrice.

Maintenant, elle espère que son histoire encouragera d'autres personne face à des problèmes similaires et les motivera à demander de l'aide.

"Tous les gens qui souffrent d'anxiété ou de dépression ou de tendances suicidaires... tous ces gens sont différents. Ne vous fiez pas à tout ce que je dis. Je ne fais que vous raconter mon histoire, mais je pense que parler à quelqu'un et dire ces choses à haute voix les rendent presque ridicules, ça les met en perspective."

Si vous ou un de vos proches avez besoin d'aide, appelez S.O.S. Amitié au 09 72 39 40 50 ou Suicide Écoute au 01 45 39 40 00.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.