En quoi Men in Black: International diffère des film originaux

Chris Hemsworth et Tessa Thompson évoquent le futur blockbuster de l'été

par Zach Johnson | Traduit par David K | janv. 14, 2019 06:33Tags
Chris Hemsworth, Tessa Thompson, Entertainment WeeklyEntertainment Weekly

Cet été, les défenseurs de la galaxie reviennent au cinéma dans Men in Black: International de Columbia Pictures. Mais cette fois, l'histoire se concentre sur l'agent H (Chris Hemsworth) et l'agent M (Tessa Thompson), pas sur l'agent K (Tommy Lee Jones) et l'agent J (Will Smith).

"On est arrivés sur le projet en connaissant l'affection que les fans et nous-mêmes avons pour Will et Tommy", reconnaît F. Gary Gray, le réalisateur du long-métrage. "On ne les remplace pas, on ajoute juste des éléments à leur équipe."

Chris Hemsworth et Tessa Thompson, co-stars dans Thor: Ragnarok, évoquent le futur film dans le numéro du 18 janvier d'Entertainment Weekly. "Je ne pensais pas qu'on serait de nouveau réunis aussi vite. Je pensais qu'on porterait probablement de nouveau des capes. Alors j'ai dit : « On porte des costards ? », explique l'actrice. "Mais c'est une telle joie de travailler avec lui. Et ça fait plaisir de savoir que les gens aiment nous voir ensemble."

photos
Le top 10 des extraterrestres au cinéma

L'acteur australien voit dans ce quatrième volet "une sorte de réinvention, une ouverture de la franchise originelle qui est très différente d'un point de vue esthétique". Par exemple, fait remarquer la star de 35 ans : "On n'est plus seulement à New York... On est Istanbul, en Italie, à Londres."

L'action démarre après qu'un émissaire d'un puissant gouvernement extra-terrestre est tué sous la protection de l'agent H, et l'agent M et lui doivent alors trouver l'assassin ainsi que la taupe dans leur organisation. "Cette fois, l'ennemi vient de l'intérieur. Les MIB sont compromis de l'intérieur", avance le producteur Walter F. Parkes, ce qui les mènent à "partir à l'aventure à travers le monde pour découvrir la vraie nature de la menace".

Giles Keyte. © 2018 CTMG

Comme les films précédents, le 4e opus est très subversif. "À l'intérieur de cette fiction, on a l'occasion de dire des choses et de faire un film qui a du cœur, qui est une satire et qui nous renvoie notre image", précise Tessa Thompson, 35 ans. "Je pense que c'est possible, sans donner de leçon."

Men in Black: International sort en salle le 12 juin 2019.