Brie Larson, Captain Marvel

Chuck Zlotnick/Marvel Studios

Captain Marvel n'a rien à voir avec les autres films de l'Univers Cinématographique Marvel, et pas simplement parce qu'une femme a le rôle principal. "Par bien des côtés, c'est une histoire sur des origines classique de chez Marvel, mais racontée à l'envers", a expliqué le producteur exécutif Jonathan Schwartz. "On la découvre en tant qu'héroïne de l'espace aux super pouvoirs et complètement badass, puis on découvre l'être humain qui se cache derrière ces apparences."

L'an dernier, E! News et d'autres médias ont visité les plateaux de tournage du film dans les Studios Sony de Los Angeles et ont discuté avec Brie Larson, qui joue le rôle-titre (alias Carol Danvers). "Si je regardais ce film, ça me toucherait encore plus d'apprendre qu'il y a eu autant d'investissement et que ce n'est pas juste « des filles fortes avec des effets spéciaux »", a déclaré l'actrice. "C'est plutôt des filles fortes [point barre] ! »"

Indépendamment des incroyables pouvoirs de Carol, son histoire est avant tout humaine. "Le thème du film invite à accepter sa propre humanité, et d'une certaine manière à accepter ses émotions. La vie de Carol est ponctuée de nombreux mentors tout au long du film, et si certains sont bienveillants à son égard, d'autres le sont moins. Apprendre qui écouter et quand s'écouter est un des thèmes les plus importants du film", a noté Jonathan Schwartz. "Au final, les pouvoirs de Carol viennent de sa connaissance d'elle-même et du fait qu'elle s'accepte, et ce parcours pour y arriver est ce qui fait le côté fun du film."

Brie Larson, Jude Law, Algenis Perez Soto, Captain Marvel

Chuck Zlotnick/Marvel Studios

Ce côté "fun" est à mettre en partie au crédit des deux réalisateurs, Anna Boden et Ryan Fleck, qui ont coécrit le scénario avec Geneva Robertson-Dworet et Jac Schaeffer. "On a tendance à voir les films du point de vue des personnages et on s'est dit : « C'est une occasion en or de présenter aux spectateurs un nouvelle super-héroïne et de la faire partir à la recherche d'elle-même pendant tout le film »", a expliqué Anna Boden. "Et c'est ce qu'on a fait avec le parcours de ce personnage, qui est celui de quelqu'un qui découvre son pouvoir et qui réalise que plus elle devient elle-même et plus elle devient forte."

Le comic Captain Marvel est né en 1968, et plusieurs versions sont apparues depuis son introduction. Si certains fans pensent que Jude Law a été choisi pour incarner Mar-Vell, le Captain Marvel original, le studio n'a pas confirmé que c'était le cas, si ce n'est qu'il jouerait un guerrier Kree. "Le personnage de Mar-Vell dans le comic est très important pour comprendre l'origine de Carol, et c'est tout autant le cas dans ce film. En dehors de cette précision, tout le reste risquerait de créer un spoiler", a précisé Jonathan Schwartz avant d'ajouter : "Cette histoire sur son origine a dû être réactualisée pour un public moderne, et je suis curieux de voir ce que les fans du personnage penseront de ce qu'on a fait de ce moment."

Le producteur exécutif a hâte que les téléspectateurs découvrent ce qu'Anna Boden et Ryan Fleck ont créé. "Ils ont une belle sensibilité et une interprétation de la science-fiction qui est un peu plus ancrée dans la réalité que ce qu'on a pu voir dans d'autres films Marvel, ce qui était vraiment sympa" a-t-il fait remarquer, en notant qu'ils s'étaient inspiré de Captain America: Civil War et Captain America, le soldat de l'hiver. "Quand on regarde leurs films, il y a un naturalisme incroyable, de superbes personnages et performances, ce qui est la base de tous ces films. On était sûrs qu'avec leur filmographie, leur sensibilité et leur pitch ils pourraient réaliser un super film Marvel."

Choisir Brie Larson pour le rôle principal n'a pas été difficile, si l'on en croit Ryan Fleck. "Elle n'a peur de rien. Elle fait tout à 100 %. Elle nous a inspirés et impressionnés chaque jour." Et Jonathan Schwartz a précisé : "Elle a ajouté beaucoup de choses à son personnage et sur la manière dont il est perçu à l'écran, car elle est cette personne."

Captain Marvel

Marvel Studios

Dans le blockbuster qui se déroule dans les années 90, Captain Marvel se retrouve sur Terre en ayant complètement oublié son passé. Tout ce qu'elle sait, c'est que les méchants Skrulls ont déjà envahi la planète. "En tant que lecteur de longue date, j'ai toujours été intéressé par la guerre entre les Krees et les Skrulls et en particulier par les Skrulls qui ont la capacité de changer de forme", a révélé Jonathan Schwartz. "Pouvoir donner vie à cet aspect, surtout sous les traits de Ben Mendelsohn, qui est un formidable acteur, est un vrai bonheur."

Pour sauver la planète, Captain Marvel doit faire équipe avec l'agent du S.H.I.E.L.D. Nick Fury (Samuel L. Jackson) pour battre la race extraterrestre et retourner sur sa planète Hala. Quand ils se rencontrent pour la première fois, c'est "juste une folle qui a pénétré dans Blockbuster", a expliqué l'acteur à propos de l'entrée fracassante du personnage de Brie. "Elle est là à me dire qu'elle arrive d'un avion, elle porte de drôles de vêtements et elle parle de ces personnages qui changent de forme et qui ont envahi la Terre. Et on la regarde comme une personne normale regarderait une personne qui lui raconte ce genre d'histoires en se disant : « C'est ça. » Puis, elle s'enfuit et je finis par me dire : « Bon, elle a peut-être dit la vérité. » Cela change la dynamique "jusqu'à notre prochaine rencontre".

Brie Larson, Captain Marvel

Marvel Studios

À ce moment de sa carrière, Nick est un gratte-papier pour S.H.I.E.L.D. et n'est pas "aussi cynique" qu'il le sera dans les futures histoires de UCM. "Les choses sont en train de changer. Le monde est en train de changer pour lui, [surtout] sa façon d'appréhender qui on est par rapport au reste de la galaxie", a ajouté Samuel L. Jackson. "Il y a des choses beaucoup plus importantes que ce qu'on est, et les Skrulls représentent un plus grand danger que quiconque." Le pire, ajoute-t-il est que "nous n'avons aucun moyen de nous défendre contre eux".

Le public découvrira aussi le passé de Nick.

"Ça a été incroyable d'avoir Sam Jackson aussi longtemps sur le tournage, parce que dans les précédents films Marvel, il apparaissait par intermittence, et ils n'étaient pas centrés autour de lui", a reconnu Jonathan Schwartz. "Et pendant une grande partie de ce film, c'est un face à face entre Captain Marvel et Nick Fury, et une version inédite de Nick Fury qu'on n'a jamais vue, ce qui est très enthousiasmant. On a un peu tourné avec Clark Gregg... qui est un acteur génial et qui est très content de revenir au cinéma."

Mais qu'en est-il de Mendelsohn et de ses sbires ? "On est les durs à cuire de l'univers, et on est entourés de voyous", a-t-il déclaré en plaisantant à propos du fait d'essayer de passer incognito avec le reste de la population. Bien qu'ils aient un sentiment de communauté avec la race humaine, "ils sont là pour faire ce qu'ils ont à faire".

Mais les Skrulls doivent faire face au Captain Marvel, un des personnages les plus "puissants" de la galaxie, un mot qui définit très bien l'actrice qui joue le personnage titre selon plusieurs personnes de la production. "Brie est quelqu'un d'incroyable et c'est l'actrice la plus bosseuse que j'aie jamais vue", a reconnu Jonathan Schwartz à E! News à propos de l'actrice oscarisée. "Elle s'est jetée à corps perdu dans ce rôle et l'a fait sien d'une manière que je n'aurais pas cru possible même dans mes rêves les plus fous."

Captain Marvel sort en salle le 6 mars.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.