Kevin Spacey

AP Photo/Steven Senne

MISE À JOUR : les poursuites pour agression sexuelle à l'encontre de Kevin Spacey viennent d'être abandonnées du fait de "l'indisponibilité du témoin à l'origine de la plainte", d'après des documents juridiques obtenus par E! News. Dans un communiqué de presse, Michael O'Keefe, le procureur du district du cap Cod, dans le Massachusetts, a ajouté que c'était dû au fait qu'"un accusé ne peut être condamné à cause de la déposition non corroborée du témoin à qui l'on a accordé l'immunité". De plus, le procureur avance que cette immunité "compromet tellement le témoin... que cela rend impossible tout maintien des poursuites".

E! News a tenté de joindre l'avocat de Kevin Spacey pour qu'il commente la nouvelle.

_______

Kevin Spacey a comparu lundi au tribunal de Nantucket, après avoir été accusé d'avoir agressé sexuellement le fils d'une ancienne présentatrice de JT, dans un bar de Nantucket, dans le Massachussetts en 2016. 

L'acteur de 59 ans est arrivé par avion privé et semblait sourire à son arrivée au tribunal vers 10h45, heure locale. Au cours d'une audience de neuf minutes, Kevin Spacey s'est vu signifier de se tenir à distance et de n'avoir aucun contact avec la victime présumée et sa famille. La cour a également demandé à ce que les informations contenues dans le portable de l'accusateur de juillet 2016 à six mois après l'agression présumée soient conservées.

D'après CNN, l'avocat de Kevin Spacey aurait plaidé non coupable pour son client.

La prochaine audience est prévue pour le 4 mars à 11 h. Le tribunal a accepté que l'acteur ne soit pas présent ; en revanche, il doit être joignable par téléphone.

Le juge Thomas Barrett présidait, et Kevin Spacey était représenté par Alan Jackson. L'accusateur était représenté par Michael Giardino, l'assistant du procureur.

D'après NBC News, l'affaire a été divulguée au public en novembre 2017, après que la présentatrice de Boston Heather Unruh a tenu une conférence de presse accusant Kevin Spacey d'avoir caressé le sexe de son fils au restaurant The Club Car. L'incident se serait produit alors que la victime n'avait que 18 ans. 

"En rapportant l'agression sexuelle, mon client est déterminé à être une voix pour les victimes qui ne sont pas encore prêtes à rapporter la leur", a déclaré l'avocat de la victime présumée à E! News. "Mon client veut donner l'exemple."

D'après les documents de la cour, la victime aurait échangé des SMS, des appels et des messages sur Snapchat avec sa petite amie de l'époque à propos de ses interactions avec Kevin Spacey. En revanche, Alan Jackson a avancé que l'agression présumée n'a jamais "été mentionnée" dans les messages.

En décembre 2018, on a appris que Kevin Spacey risquait d'être condamné pour attentat à la pudeur et agression. L'ancienne star de House of Cards a rapidement indiqué son intention de plaider non coupable. 

D'après ABC News, l'acteur a essayé de ne pas se présenter lundi, en faisant remarquer que sa présence "amplifierait la publicité négative déjà générée et liée à l'affaire". Sa demande a été refusée.

Ce n'est pas la première fois que Kevin Spacey est accusé de comportements sexuels abusifs. En 2017, Anthony Rapp a avancé publiquement que la star lui avait fait des avances sexuelles quand l'acteur de Star Trek: Discovery n'avait que 14 ans. Si l'intéressé a prétendu ne pas se souvenir de l'incident, il s'est excusé auprès d'Anthony Rapp. Il en aussi profité pour faire son coming-out. Depuis, d'autres accusateurs se sont fait connaître.

Après s'être tenu à l'écart du public depuis la série d'accusations, Kevin Spacey est réapparu récemment. Fin décembre, il a été photographié pour la première fois depuis 2017. L'acteur deux fois oscarisé a été vu se cachant le visage avec une casquette et une écharpe alors qu'il se dirigeait vers sa voiture. Il a ensuite été vu en train de livrer une pizza à un paparazzi. À l'époque, il portait une casquette avec l'inscription "à la retraite depuis 2017" sur le devant. 2017 est l'année où les accusations ont commencé à pleuvoir, mais c'est aussi l'année où Netflix a coupé les ponts avec lui en éliminant son personnage de Frank Underwood.

Kevin Spacey

Jessica Rinaldi/The Boston Globe via Getty Images

De plus, l'acteur a publié une vidéo sur son compte YouTube personnel où il semble reprendre son rôle de House of Cards.

"Ce n'est pas fini, quoi que les gens disent", l'entend-on dire. " De plus, je sais que vous voulez que je revienne. Bien sûr, certains ont cru à tout et attendent avec impatience que je confesse tout. Ils meurent d'envie de me voir reconnaître que tout est vrai et que j'ai eu ce que je méritais."

La vidéo est sortie quelques heures après la nouvelle de la comparution de Kevin Spacey.

(Article publié à l'origine le 8 janvier 2019)

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.