Les meilleurs moments de Sandra Oh et Andy Samberg en maîtres de cérémonie des Golden Globes 2019

Les deux meilleurs amis, qui viennent de faire connaissance, ont assuré sur scène au Beverly Hilton
par Lauren Piester | Traduit par Sandrine Papon | janv. 07, 2019 11:27Tags
Sandra Oh, Andy Samberg, 2019 Golden Globes, Golden Globe Awards, ShowPaul Drinkwater/NBC

Ils semblaient former un duo improbable, mais Andy Samberg et Sandra Oh ont prouvé qu'ils faisaient bien la paire et étaient parfaits pour présenter les Golden Globes 2019 dimanche. 

Les stars de Brooklyn Nine-Nine et Killing Eve ont été un régal, faisant sa fête à Hollywood d'une façon à la fois gentille et juste comme cela n'avait pas été fait depuis longtemps et ayant même l'occasion de se rendre hommage à eux-mêmes un tant soit peu puisque Sandra Oh a remporté un trophée bien à elle alors qu'elle accomplissait ses devoirs de maîtresse de cérémonie. 

Ils ont été si marrants que tout ce que l'on peut faire maintenant est de regarder à nouveau la cérémonie en espérant qu'ils soient sur le point de jouer dans leurs propres films d'action/ comédies/films d'amour/drames/thrillers, et dans une sérié télé aussi, et une émission de variétés, ou six ! On redemande de ce duo ! Et maintenant ! 

Mais, comme tout ce que l'on a pour l'instant est cette soirée, passons en revue leurs meilleurs moments aux Golden Globes 2019.

photos
Golden Globes 2019 : le tapis rouge

Les mises en boîte

Un de nos moments préféres d'Andy Samberg est quand il est monté sur scène pour l'émission de Comedy Central destinée à faire sa fête à James Franco en 2013 et a retourné quelque peu la situation, comme quand il a qualifié Jonah Hill de "trésor passif-aggressif". Samberg a retourné la plupart des blagues sur lui, et nous étions ravis de voir Andy Slamsberg et Sandra Oh recréant le sketch dans leur monologue d'introduction. Samberg a loué Spike Lee de "faire le bien" (une référence à son film Do the Right Thing, ndlr), Oh a interpellé Bradley Cooper avec un "T'es torride" très chaud. Puis elle a déclaré que c'était bizarre que Gina Rodriguez soit présente parce qu'aux dernières nouvelles, Gina habitait au paradis. Michael B. Jordan ? Plutôt Michael B. plus baraqué que jamais. 

Quant à Amy Adams ? Elle doit en laisser un peu pour le reste d'entre nous, cette "merde de chien méga-talentueuse", et Samberg veut que Jeff Bridges soit son père.

Ce soir, il faut être deux pour faire un monologue. Regardez les sur NBC !

99 personnes dans une salle

Le summum des mises en boîte a été quand Oh et Samberg se sont moqués du discours préféré de Lady Gaga selon lequel dans une salle de 99 personnes, il suffit qu'une seule croit en elle, et cette personne est Bradley Cooper. Ils ont improvisé et sorti ça de nulle part...

D'abord homme... et enfin, peut-être femme ?

On sait, on sait, on découpe le monologue en moments séparés, mais on a déjà re-regardé l'imitation de Sandra Oh d'un homme des cavernes procédant à un casting pour un film plus de fois qu'on aimerait l'admettre.

"D'abord, homme, si pas homme disponible, alors deux hommes, puis équipe d'hommes, et enfin, peut-être femme ?" 

Et ce rire à la fin... bon sang, ces femmes !

Les piques de Sandra Oh

Oh a fait pas mal de blagues sur sa race, mais la meilleure a été quand elle a dit que Crazy Rich Asians a été le premier film avec des acteurs principaux asiatiques depuis Ghost in the Shell (avec Scarlett Johansson) et Welcome Back (avec Emma Stone). Emma s'est écriée : "Je suis désolée !" depuis le public, et c'était magnifique. 

NBC

La mise à contribution des parents de Sandra Oh

Joon-Soo Oh et Young-Nam Oh ont droit à une reconnaissance particulière pour la façon dont ils soutiennent leur fille, pour chaque fois qu'elle a demandé un gros plan sur eux (comme après son imitation de "mamans asiatiques partout") et pour quand elle a remporté le trophée de la Meilleure actrice dans une série dramatique et que son père lui a fait une standing ovation. 

La séquence émotions de Sandra Oh

Oh a pris le contrôle de la fin du monologue pour expliquer pourquoi elle avait accepté de présenter la cérémonie même si ça lui faisait peur. 

"J'aimerais profiter de cet instant pour être honnête, j'ai dit oui à la peur d'être sur cette scène ce soir parce que je voulais être là et scruter le public et être témoin de ce moment de changement", a-t-elle dit. "Et je ne me berce pas d'illusions. Je ne me berce pas d'illusions. Les choses pourraient être différentes l'an prochain. Elles le seront probablement. Mais aujourd'hui, ce moment est réel. Faites-moi confiance, il est réel. Parce que je vous vois. Tous ces visages du changement, et aujourd'hui, tout le monde les verra." 

NBC

Shots ! Shots ! Shots !

Comme il y avait déjà à manger aux Golden Globes, Andy et Sandra n'ont pas commandé de pizza. Au lieu de cela, ils ont commandé des vaccins antigrippaux pour tout le monde ! Une équipe d'infirmières et d'infirmiers professionnels de la pharmacie Rite-Aid d'Echo Park (selon Oh) armés de seringues sont passés parmi les invités tandis que les maîtres de cérémonie dansaient sur le classique "Shots" (qui peut aussi se traduire par "vaccins" en français, d'où le jeu de mots) de LMFAO. 

NBC

Des moments sources d'inspiration de Golden Globes précédents  

On ne peut en vouloir à Andy et Sandra de vouloir revivre ces moments sources d'inspiration des Golden Globes précédents. Nous nous sentons très inspirés.

lire
Jeff Bridges déclare qu'on est tous des "compensateurs" dans son discours aux Golden Globes
Paul Drinkwater/NBCUniversal

Sandra Oh remporte un Golden Globe ! 

Killing Eve ! Elle a gagné ! Ses manches sont assorties à son trophée !

NBC

Sandra Oh tenant son Golden Globe 

"Je ne comprends pas ce qui se passe", a-t-elle dit, serrant bien fort son trophée et réprimant un sourire. 

 

NBC

Retournement de situation 

Oh, vous pensiez que Sandra Oh allait vous dire de sortir vos mouchoirs parce que vous alliez pleurer en voyant les acteurs de This Is Us monter sur scène ? Et bien, non ! 

Sandra Oh en général

Bon, nous aimons Andy Samberg (vraiment beaucoup), et il a été fantastique dimanche soir... mais ça a été l'heure de gloire de Sandra, et à juste titre. Peut-être que la prochaine fois, elle aura le courage de présenter la cérémonie toute seule. 

Ceci est l'œuvre d'une fan de Sandra Oh et nous ne nous excuserons pas, et nous attribuerons cinq étoiles à ces maîtres de cérémonie.

Vous avez raté "Le tapis rouge, live" des Golden Globes 2019 ? Ne ratez pas la rediffusion ce soir à 21 h sur E!