Britney Spears

Fame Pictures, Inc.

Britney Spears gagne du temps. Plus précisément, du temps qu'elle pourra passer avec ses enfants.

A la suite d'une audience au tribunal à laquelle Spears et son ex-mari, Kevin Federline, ont tous les deux assisté, le couple a décidé de modifier les clauses de l'accord pour la garde de leurs fils, Sean Preston et Jayden James.

L'avocat de Federline, Mark Vincent Kaplan, a annoncé que Spears serait autorisée à passer davantage de temps avec ses garçons pendant ses visites. Cependant, Federline continue à avoir la garde des enfants qui ne sont pas encore autorisés à passer la nuit chez leur mère.

Dans une déclaration lue par le porte-parole du tribunal, Allan Parachini, les parents de Britney, Jamie et Lynne Spears ont exprimé leur joie : "Nous sommes tellement contents du progrès qu'a fait Britney et nous apprécions le fait que le tribunal le reconnaisse." Ils étaient tous deux présents au tribunal pour offrir leur soutien à leur fille.

Parlant au nom de Federline, le publiciste Elliot Mintz a déclaré à E! News que le rappeur en herbe était "ravi de la façon dont les choses se sont déroulées aujourd'hui".

Kaplan était du même avis et a qualifié le changement de "pas en avant, pris avec prudence... un pas dans la bonne direction".

"Nous sommes ravis du progrès en cours", a-t-il dit, "et nous tenons à prudemment l'encourager."

La quantité de temps ajouté aux visites que Spears pourra faire à ses enfants n'a pas été divulguée. Kaplan a déclaré que l'augmentation des heures de visite sera "effective dans un avenir proche" et que ce progrès est tout à l'honneur du gardien légal de Spears, son père Jamie, qui l'a rendu possible.

"Nous savons tous qu'au cours de ces derniers mois, ce qui était une situation pour le moins chaotique au quotidien a été stabilisée", a déclaré Kaplan en sortant du tribunal. "Nous remarquons qu'il ne se passe plus rien au quotidien qui nous empêche de croire qu'un environnement sain pour les enfant existe à présent dans les deux foyers."

Il a ajouté que le fait d'avoir un gardien légal rendait les choses beaucoup moins incertaines.

L'accord est devenu officiel après que les deux camps ont pris une heure pour en discuter. Spears et Federline, ainsi que leurs avocats respectifs, se sont réunis en privé à la cour supérieure de Los Angeles après être brièvement passés devant l'adjoint au juge, Scott M. Gordon

Une audience est prévue le 15 juillet pour décider du statut du nouvel accord.

  • Share
  • Tweet
  • Share