Bono, The Edge, U2

Kevin Mazur/WireImage.com

Bono et The Edge ont enfin trouvé où loger leurs amis.

Après sept longues années de tractations, le leader de U2 et son guitariste ont reçu l'approbation de la très conservatrice commission d'urbanisme d'Irlande pour transformer un vieil hôtel de Dublin leur appartenant en un hôtel cinq étoiles ultramoderne.

D'après le Herald de Dublin, le duo et le célèbre architecte avec qui ils se sont asscociés, Norman Foster, ont reçu, malgré la polémique, l'autorisation de rénover l'hôtel, après avoir promis de laisser au grand public l'accès au bar sur le toit de l'établissement. Bono et the Edge étaient au départ contre cette idée.

Une fois que les travaux de rénovation qui s'élèvent à 235 millions de dollars, seront terminés, le Clarence, c'est son nom, sera agrandi dans des proportions considérables, puisqu'il comportera huit étages, et sera surmonté d'un toit en verre aux allures de soucoupe volante.

La capacité de l'hôtel passera ainsi de 44 chambres à 141, ce qui nécessitera la réhabilitation d'une demi-douzaine de bâtiments aux alentours, pourtant classés au patrimoine.

Pour calmer les groupes de protection du patrimoine soucieux de maintenir le charme du quartier historique, Bono et ses amis engageront aussi un archéologue qui sera là tout le temps des travaux pour s'assurer que les six façades des bâtiments ne seront pas démolies. Un des bâtiments est un édifice art déco de 1937, il y a aussi quatre bâtiments géorgiens datant du 19e siècle, et une propriété victorienne, surnommée la Dollard House et qui remonte à 1886.

"Nous sommes heureux qu'An Bord Planala nous ait donné le feu vert pour que Norman Foster rénove le Clarence", ont déclaré les rock stars, ainsi que leur partenaire Paddy McKillen, un promoteur. "C'est une grande nouvelle pour toute l'équipe qui a travaillé dur sur ce projet."

Par contre, des critiques s'élèvent à l'encontre du design jugé très ostentatoire voulu par les membres de U2, qui détruirait selon elles le caractère historique de l'hôtel, avec ses fameux pavés aux alentours, qui font la gloire de la rive gauche de Dublin.

Les conservateurs ont réussi à persuader les autorités locales irlandaises de refuser le premier projet de Foster, l'obligeant à redessiner un concept plus modeste, quoique toujours aussi luxueux.

Sur le site web de An Bord Pleanala, Kevin Moore, le responsable de l'urbanisme a écrit dans un rapport que la nouvelle version serait "une injure aux équipements collectifs du quartier", "irait à l'encontre des politiques de développement de la ville de Dublin et serait par conséquent contraire à l'urbanisme tel qu'il devrait être dans ce quartier".

On ignore quand la réhabilitation des bâtiments avoisinants commencera.

Ce n'est pas le seul projet architectural du groupe.

Pas très loin du Clarence, sur le front de mer, Bono, The Edge et Foster ont prévu d'édifier la Tour U2, haute de 120 mètres, qui devrait être achevée en 2012 et qui sera la plus haute structure d'Irlande. Elle sera surmontée du nouveau studio d'enregistrement de U2.

En parlant de musique, le plus grand groupe de rock du monde serait actuellement en train de travailler sur son 12e album, qui pourrait sortir avant la fin de l'année.

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.