Kanye West

Michael Caulfield/WireImage.com

Ça chauffe pour les rappeurs.

Kanye West, Common, Method Man et Redman, ainsi que leurs labels respectifs au sein d'Universal Music Group, ont été attaqués en justice jeudi par la fille du regretté musicien de jazz, Joe Farrell, pour avoir utilisé sa musique sans autorisation.

Et pour comble, chacun des rappeurs a utilisé des bribes du même morceau, "Upon This Rock", composé par Farrell en 1974.

La plainte, déposée par la fille du jazzman, Kathleen Firantello, affirme que West a emprunté le morceau en 2005 dans "Gone" de l'album Late Registration, Common dans "Chi-City", une chanson bonus de son album de 2005 Be, et Method Man et Redman dans leur chanson commune de 1999, "Run 4 Cover".

Firantello cherche à obtenir des dommages et intérêts dissuasifs d'au moins un million de dollars et demande que l'ordre soit donné qu'aucune copie des chansons en question ne soit produite, vendue ou interprétée.

Ce genre de choses n'arriverait jamais à Diddy.

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.