Avril Lavigne

Nancy Kaszerman/ZUMAPress.com

On dirait qu'Avril Lavigne peut prouver qu'elle est "The Best Damn Thing" à Kuala Lumpur, finalement.

Le gouvernement malais a donné son feu vert pour le concert de la chanteuse prévu pour le 29 août, malgré les critiques de la semaine dernière selon lesquelles le concert était "trop sexy".

La décision a été inversée après que les promoteurs de Lavigne ont assuré que sa performance ne corromprait pas la jeunesse musulmane du pays et ne perturberait pas les célébrations de la fête nationale du 31 août.

"En donnant son accord, le cabinet a aussi demandé au ministère [des arts et de la culture] de surveiller le concert pour s'assurer que le spectacle ne va pas à l'encontre de la culture et des valeurs malaises", a dit Mohamad Shafie Apdal, le ministre des arts et de la culture, à Bernama, une agence infos malaise.

Beyoncé Knowles, Gwen Stefani et les Pussycat Dolls sont parmi les autres artistes qui ont eu des problèmes dans ce pays conservateur, qui impose des règles d'habillement et des codes de conduite aux artistes, y compris notamment l'interdiction de sauter, crier, enlacer ou embrasser sur scène.

Mais la chanteuse de 23 ans de "Complicated" a dit à MTV : "Ils ont tendance parfois à ne pas vouloir des artistes occidentaux dans leur pays. Je le respecte, mais en même temps, il y a des gens qui écoutent de la musique là-bas et qui veulent voir leur idole, alors c'est bon. Ça a été approuvé par le gouvernement et je vais donner mon spectacle et m'amuser."

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.