Annie Lennox

AP Photo/Mark J. Terrill

La très charitable Annie Lennox dévoue du temps à une nouvelle cause : sa propre guérison.

La chanteuse se remet en ce moment dans sa résidence de Londres de l'opération de la colonne vertébrale qu'elle a subit la semaine dernière pour libérer un nerf coincé, une blessure qui a écourté sa présence à la conférence pour le sida au Mexique, et elle s'est sentie un peu "comme Elizabeth Taylor".

"La chirurgie s'est bien passée et Annie récupère chez elle", disait une déclaration officielle mise sur son site Internet. "Annie voudrait remercier tous ceux qui lui ont envoyé leurs vœux de bon retablissement ces derniers jours."

L'ancienne chanteuse de Eurythmics, âgée de 53 ans, a fait la chronique de sa maladie sur son blog, révélant sa première douleur le 10 août.

"J'aurais dû être présente à la dernière conférence de presse de la semaine, mais mon dos a eu des spasmes la nuit dernière, me provoquant la douleur la plus forte que j'aie connue, et un pied gauche engourdi", a-t-elle écrit, en ajoutant aussi qu'une conférence de chiropracteurs se tenait dans son hôtel de Mexico City, ce qui lui a permis d'avoir des soins médicaux sur place.

"Un docteur très sympa de Cancun m'a fait quelques ajustements et une grosse piqûre de Cortisone, ce qui devrait m'aider à arriver jusqu'à l'aéroport ce soir ! Je suis dégoûtée, car je voulais être là pour le grand évènement, mais pour le moment, j'ai même du mal à sortir du lit."

Le jour suivant, elle a mis un autre message :

"Je suis revenue d'Angleterre et on m'a roulée hors de l'avion... Une première, je dois le dire ! J'avais l'impression d'être Elizabeth Taylor ! J'ai fait faire un IRM ce matin, et je suis désormais assise dans mon lit avec mon pied gauche tel un poisson mort... gelé et engourdi. Il va falloir que je me trouve des béquilles et un perroquet aussi, pour pouvoir passer pour une pirate dans les foules."

Suite à sa blessure, la sortie de son prochain album, une rétrospective de 14 chansons à succès, a été repoussée du mois prochain à l'an prochain.

"Certains de mes plans ont dû être repoussés", a-t-elle dit; "car je ne peux pas faire grand-chose si je ne peux pas bien marcher."

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.