Mila Kunis, Ashton Kutcher

Noel Vasquez/GC Images

Les stars parlent de leur façon d'élever leurs enfants.

Ashton Kutcher a récemment évoqué comment Mila Kunis et lui géraient l'éducation de leurs deux enfants, la petite Wyatt et le petit Dimitri. L'acteur était l'invité de son ami Dax Shepard dans son podcast Armchair Expert et a expliqué comment il apprend à ses enfants à être "débrouillards", avant d'ajouter qu'ils n'allaient pas créer de fonds fiduciaire pour eux.

"…mes gosses ne vont pas avoir de gros… Je ne vais pas créer de fonds fiduciaire pour eux, on finira par donner notre argent à des œuvres caritatives et à différentes choses", a déclaré Ashton. "Et si mes enfants veulent commencer un business et qu'ils ont un bon plan, j'investirai dedans, mais ils n'auront pas de fonds fiduciaire. J'espère qu'ils seront motivés par ce qu'ils ont eu et qu'ils auront envie de l'obtenir eux-mêmes."

  

Gordon Ramsay, Tana Ramsay

Paul A. Hebert/Invision/AP

Ashton et Mila ne sont pas les seuls dans ce cas, puisque de nombreuses stars ont déjà exprimé le souhait de ne pas léguer leur fortune à leur progéniture.

En 2017, Gordon Ramsay a fait la une en révélant que ses enfants n'hériteraient pas de sa fortune.

"Je n'ai jamais été excité par l'argent", a-t-il avoué au journal anglais The Telegraph. "Ce n'est pas mon objectif n° 1, et cela se reflète dans ma manière d'élever mes enfants."

Le célèbre chef a également évoqué ses voyages avec son épouse, Tana Ramsay, et leurs enfants.

Bill Gates

Alberto E. Rodriguez/Getty Images

"Ils ne s'assoient pas en première classe avec nous", a-t-il précisé. "Ils n'ont pas travaillé assez dur pour le mériter. À cet âge, avec leur taille, vous allez me dire qu'ils ont besoin d'être assis en première classe ? Eh bien, non. On est très stricts par rapport à ça."

Gordon Ramsay a ensuite expliqué au journal que sa fortune ne "leur sera pas léguée, et ce n'est pas par méchanceté ; c'est pour qu'ils ne soient pas pourris gâtés."

Bill Gates a également indiqué qu'il ne léguerait pas son immense fortune à ses enfants.

L'homme d'affaires et désormais philanthrope, qui est un des hommes les plus riches au monde, a annoncé au Daily Mail en 2011 : "Ce sera une toute petite partie de ma fortune. Ils devront trouver leur propre voie."

Shaggy, Sting, 2018 Grammy Awards, Performances

Kevin Winter/Getty Images for NARAS

En 2014, Sting avait également annoncé que ses enfants n'hériteraient pas de son argent. Le chanteur avait expliqué au magazine Mail on Sunday : "Je leur ai dit qu'il ne resterait plus beaucoup d'argent parce qu'on est en train de le dépenser ! On a beaucoup d'engagements. On dépense ce qui entre, et il ne reste pas grand-chose."

La star a poursuivi : "Je ne veux certainement pas leur laisser de fonds fiduciaires qui sont comme des boulets autour du cou. Il faut qu'ils travaillent. Tous mes enfants le savent et ils me demandent rarement quoi que ce soit, ce que je respecte et apprécie vraiment."

Mais Sting a tout de même ajouté : "Évidemment, s'ils étaient dans le besoin, je les aiderais, mais je n'ai jamais eu à faire ça. Ils ont une éthique de travail qui leur donne envie de réussir par eux-mêmes."

Elton John

Scott Kowalchyk/CBS via Getty Images

Lors d'une interview en 2016 pour le Mirror, Elton John évoquait le fait d'éduquer ses deux enfants avec David Furnish.

"Bien sûr que je veux laisser mes enfants dans une situation financière très stable", a reconnu le chanteur. "Mais c'est une très mauvaise idée de donner une cuillère en argent à ses enfants. Ça gâche leur vie."

Et Elton d'ajouter : "Les garçons mènent une vie incroyable, ce ne sont pas des enfants normaux, et je ne prétends pas que c'est le cas. Mais il faut avoir un semblant de réalité, avoir le respect de l'argent et respecter le travail."

  • Share
  • Tweet
  • Share