Angelina Jolie

EMMANUEL DUNAND/AFP/Getty Images

On dirait qu'Angelina Jolie fait une tournée un peu politique, et ça n'a rien à voir avec le discours sur l'état de l'Union de Donald Trump de mardi soir. 

Elle a visité un camp de réfugiés syrien avec ses filles Shiloh et Zahara Jolie-Pitt, elle a rencontré l'épouse du président, Brigitte Macron, pour parler de la guerre en Syrie, et elle a parlé au siège de l'OTAN à Bruxelles mercredi. Jolie continue d'utiliser sa notoriété et sa voix pour le bien.

En tant que détachée du HCR auprès des Nations Unies et cofondatrice de l'Initiative pour prévenir les violences sexuelles pendant les conflits, Jolie est venue au siège de l'OTAN pour parler du problème de la violence sexuelle dans les zones de conflit. Jolie s'est jointe à une conversation entre les représentants de l'OTAN et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. 

Dans une conférence de presse suite à la réunion confidentielle, Jolie a dit : "La violence contre les femmes et les enfants, en particulier la violence sexuelle, est de plus en plus présente dans les conflits... Le viol est utilisé comme arme pour atteindre des objectifs militaires ou politiques. Cela affecte les hommes et les garçons tout autant que les femmes et les filles." 

Elle espère que le travail qu'ils font aidera à améliorer "la formation, le signalement, le contrôle et la conscience", de façon à mettre fin aux horreurs auxquelles les femmes et les enfants font face dans les zones de conflit. 

Angelina Jolie

EMMANUEL DUNAND/AFP/Getty Images

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, aide Jolie dans ce combat. En décembre, Jolie et lui ont coécrit et publié un article intitulé "Pourquoi l'OTAN doit défendre les droits des femmes". Stoltenberg pense que Jolie est la porte-parole idéale pour leur cause partagée, à cause de sa "voix forte" et de son "formidable leadership pour valoriser les femmes et pour combattre la violence sexuelle".

Regardez E! News du lundi au vendredi à 19h45 sur E! (horaire en vigueur en France métropolitaine)

  • Share
  • Tweet
  • Share
- -