Kesha, Bebe Rexha, Cyndi Lauper, Camila Cabello, Andra Day, 2018 Grammy Awards, Large Teaser

Kevin Winter/Getty Images for NARAS

Kesha a été très émue quand elle est entrée sur la scène des Grammy Awards 2018 dimanche pour interpréter son tube "Praying", une chanson qui lui est chère du fait de ses déboires personnels et juridiques.

Vêtue d'un tailleur blanc avec des ornements floraux en sequins, Kesha a été rejointe sur scène par Cyndi Lauper, Bebe RexhaAndra DayCamila Cabello et Julia Michaels, ainsi que par des membres du chœur Resistance Revival, tous en blanc. Les autres femmes et elle se sont étreintes, les larmes aux yeux, à la fin de la performance.

Janelle Monáe avait annoncé la performance de groupe de Kesha en disant qu'elle était "fière d'être solidaire pas seulement en tant qu'artiste, mais aussi en tant que jeune femme avec mes sœurs dans cette salle qui compose le milieu de la musique" et avait mentionné le mouvement Time's Up pour venir en aide aux victimes de harcèlement sexuel. Elle a dit que Kesha était une "courageuse" nominée aux Grammy Awards (par deux fois) qui a inspiré beaucoup de gens "quand elle a révélé ses vérités dans son album Rainbow".

Le nouvel album de Kesha est sorti alors que la bataille juridique de plus de trois ans avec le producteur Dr. Luke (de son vrai nom Lukasz Gottwald) battait son plein, bataille dans laquelle elle l'accusait d'agressions sexuelles et de voies de fait et cherchait à invalider ses contrats d'enregistrement avec lui. Il lui a intenté un contre-procès pour diffamation, et, en 2016, elle a abandonné ses poursuites pour abus sexuels.

"Merci à la @RecordingAcademy, aux femmes sur scène à mes côtés et à tous ceux qui m'ont apporté leur soutien tout au long du périple", a tweeté Kesha après sa performance.

Rainbow, le disque le plus important de Kesha en cinq ans, a été nominé pour un Grammy tandis que "Praying" a été nominé pour Meilleure prestation pop solo. Il s'agit des premières nominations aux Grammys de la chanteuse.

Kesha, 2018 Grammy Awards, Performances

Kevin Winter/Getty Images for NARAS

Cyndi Lauper, Bebe Rexha, Kesha, Camila Cabello, Andra Day, 2018 Grammy Awards, Performances

Kevin Winter/Getty Images for NARAS

La veille des Grammys, Kesha est allée sur Twitter pour revenir sur son parcours jusqu'à la guérison.

"Quand j'ai écrit « Praying » avec Ben Abraham et Ryan Lewis, ça a été comme si on m'avait ôté un grand poids des épaules", a expliqué Kesha. "Ça a été comme une pure victoire émotionnelle pour moi, qui m'a rapprochée de la guérison. Jamais je n'aurais pu imaginer ce qui allait se passer ces dernières années."

"Je veux simplement dire que j'avais besoin de cette chanson de façon très concrète", a-t-elle poursuivi. "Je suis très fière, nerveuse et bouleversée de la chanter aux Grammys dimanche, et si vous en avez besoin, j'espère que cette chanson vous trouvera."

Kesha avait déclaré dans Good Morning America l'an dernier : "Je crois que ce disque m'a littéralement sauvé la vie. Et j'espère que vous l'aimerez, j'espère que vous l'écouterez et qu'il aidera les gens."

 

Regardez Le tapis rouge, live : Grammy Awards 2018 lundi 29 janvier à 21 h sur E! (horaire en vigueur en France métropolitaine)

  • Share
  • Tweet
  • Share