2018 Golden Globes Jaw-Droppers GIF

NBC

Les Golden Globes 2018 se sont déroulés comme on s'y attendait et pourtant ce fut une cérémonie comme on n'a pas l'habitude d'en voir.

Cette année, la plus grande fête à Hollywood s'est transformée en gigantesque tribune pour les femmes présentes sur place qui ont clamé haut et fort que les anciennes méthodes n'avaient plus droit de cité, comme l'a déclaré Oprah Winfrey lors de la cérémonie : "Une nouvelle ère approche !"

Oprah Winfrey a fait un sacré discours lorsqu'elle a accepté le prix Cecil B. DeMille dimanche soir, mais connaissant la star aux multiples talents, personne ne s'attendait à moins de sa part.

Au final, on n'a pas été étonné par sa performance de choix. Voici en revanche ce qui nous a surpris pendant la cérémonie de récompenses de dimanche soir :

Sarah Paulson, Amanda Peet, 2018 Golden Globes

Trae Patton/NBC/NBCU Photo Bank via Getty Images

1. Ils sont venus, ils ont vu, tout le monde a vu : porter une robe noire n'a jamais eu autant de signification. On savait que Time's Up et l'initiative en faveur des femmes à Hollywood allaient faire parler d'eux dimanche soir, mais l'élan de solidarité sur le tapis rouge et pendant la cérémonie nous a surpris. Cette année, personne n'a évité les sujets épineux, et bien souvent les stars ont été les premières à entamer des conversations sérieuses. 

La question "Qui porte quoi ?" n'a peut-être pas disparu pour toujours, mais en attendant, elle ne nous a pas manqué quand les stars ont dit ce qu'elles avaient sur le cœur.

Rachel Brosnahan, 2018 Golden Globes, Winners

Paul Drinkwater/NBC

2. La fabuleuse Mme Maisel : La Hollywood Foreign Press Association a l'habitude de récompenser les toutes nouvelles séries ou celles dont tout le monde parle en bien, mais n'a pas encore vraiment regardé. Et pour la troisième année consécutive, la HFPA a récompensé du Golden Globe de la Meilleure série comique ou comédie musicale une série d'Amazon, en l'occurrence La Fabuleuse Mme Maisel, qui marche dans les pas de Transparent et Mozart in the Jungle.

La comédie, qui se déroule dans les années 50, et qui met en scène une femme au foyer qui se découvre un talent pour le stand-up, après que son mari l'a plaquée, a battu une autre nouvelle série, SMILF, ainsi que Black-ishMaster of None et le retour nostalgique de Will & Grace, qui revient sur NBC 11 ans après s'être terminée et qui n'a désormais aucune victoire à son palmarès pour 29 nominations aux Golden Globes.

Rachel Brosnahan, connue jusque-là comme Rachel, la prostituée au destin tragique dans House of Cards, a gagné le prix de la Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale pour La Fabuleuse Mme Maisel, et c'est mérité, mais n'importe quelle autre actrice dans cette catégorie aurait été une bonne surprise, car pour chacune d'entre elle — Pamela Adlon, Issa Rae, Frankie Shaw ou Alison Brie — ça aurait été une première.

Aziz Ansari, 2018 Golden Globes, Winners

Paul Drinkwater/NBC

3. La volonté du peuple : un certain nombre de parieurs estimaient que le prix du Meilleur acteur dans une série comique ou une comédie musicale reviendrait à Eric McCormack, six fois nominé dans la catégorie avec Will & Grace. Mais la HFPA lui a préféré Aziz Ansari, le scénariste-créateur-réalisateur-producteur-star de Master of None (un maître de beaucoup de choses finalement contrairement au titre de sa série), qui est devenu le premier homme d'Asie du Sud-Est à gagner dans cette catégorie, et aussi le premier à être nominé dans cette catégorie.

"Je ne pensais vraiment pas gagner parce que tous les sites disaient que j'allais perdre", a déclaré l'humoriste pendant son discours. "La seule raison pour laquelle je joue bien dans la série, c'est parce que tout le monde me tient à bout de bras à chaque fois." 

En septembre dernier, Lena Waithe, la scénariste et co-star de Master of None est devenue la première femme noire à gagner un Emmy dans la catégorie Meilleure scénario pour une série comique.

Sterling K. Brown, 2018 Golden Globes, Winners

Paul Drinkwater/NBC

4. Un nouveau moment Sterling : Personne ne se plaindra que Sterling K. Brown ait reçu une nouvelle récompense après son Emmy pour son rôle de Randall dans This Is Us. Mais parallèlement aux autres premières fois qu'on vient de citer, on a été un peu estomaqués d'apprendre que c'était le premier acteur noir à recevoir le Golden Globe du Meilleur acteur dans une série dramatique.

On est en 2018. Il semble que ça aurait dû avoir lieu bien avant...

Allison Janney, 2018 Golden Globes, Winners

Paul Drinkwater/NBC

5. Le jeux des chaises musicales entre stars de la télé : on pensait que ce serait l'année de Laurie Metcalf, qui joue la mère dans Lady Bird, pour recevoir un Golden Globe, puis un Oscar, pour ajouter à ses trois Emmys. Elle a encore une chance de décrocher un Oscar et elle semblait la grande favorite, mais la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle est également occupée par l'invincible Allison Janney, qui a remporté le prix pour son rôle de mère abusive, agressive, et maladivement attachée à sa fille, Tonya Harding, dans le film Moi, Tonya.

C'est donc l'actrice qui a ajouté un prix à ses sept Emmys pour sa première nomination dans la catégorie cinéma, et elle semble bien partie pour un Oscar. Comme l'avait fait Sarah Paulson en rendant hommage à la vraie et incomprise Marcia Clark lors des Emmys 2016, après l'avoir incarnée dans American Crime Story, Allison Janney en a fait de même avec Tonya Harding, assise dans la salle, qui a eu droit à des remerciements.

Mais quoi que donne le reste de la saison des récompenses, on a hâte que Laurie Metcalf soit nominée une quatrième fois aux Emmys pour le retour de Roseanne.

Natalie Portman, Ron Howard, 2018 Golden Globes

Paul Drinkwater/NBC

6. Natalie Portman balance une pique sur scène : Natalie Portman peut-elle remporter un Emmy cet automne pour Meilleure punchline improvisée en direct ?

L'actrice aux deux Golden Globes étaient aux côtés de Ron Howard pour remettre le prix du Meilleur réalisateur quelques secondes après le brillant discours d'Oprah Winfrey qui lui a valu une ovation debout.

Ron Howard a fait contre fortune bon cœur, mais quand ce fut au tour de l'actrice de s'exprimer, elle s'est assurée que le public se concentre sur leur catégorie en déclarant : "Et voici les nominés, tous mâles." À en juger par la tête de Ron Howard, ça ne devait pas être inscrit sur le téléprompteur.

Reese Witherspoon, Big Little Lies, Golden Globes, 2018 Golden Globes, Winner

Paul Drinkwater/NBC

7. Un Big final : Big Little Lies a continué son succès débuté aux Emmys, en remportant le Golden Globe de la Meilleure minisérie ou téléfilm, avec Nicole Kidman, Laura Dern et Alexander Skarsgård, tous trois de nouveau vainqueurs dans leurs catégories respectives, pour faire du drame de HBO la série la plus titrée dimanche soir (3 Billboards : les panneaux de la vengeance a été le grand vainqueur côté film avec quatre trophées).

Ce ne sera pas la dernière fois qu'on verra tous les acteurs réunis cette année. La saison 2 ne sera pas finie avant un bon moment, mais Nicole Kidman, Laura Dern, Alexander Skarsgård et Reese Witherspoon sont tous nominés aux SAG Awards dans 15 jours, mais la réunion BLL a semblé symboliser à la perfection le thème de la soirée et d'Hollywood à la fin de l'année dernière : plus de femmes aux commandes de leur propre destin est non seulement une bonne idée, mais c'est aussi plus nécessaire que jamais.

Retrouvez Le tapis rouge, live : Golden Globes 2018 lundi à 13h35 et 21 h sur E! (horaires en vigueur en France métropolitaine)

  • Share
  • Tweet
  • Share