Bob Weinstein

Kevin Winter/Getty Images

Bob Weinstein a "reconnu" avoir payé une somme conséquente pour aider son frère, Harvey Weinstein, dans les années 90.

Ronan Farrow vient de publier un nouvel article dans The New Yorker où il avance que dans les années 90, Bob Weinstein aurait payé 250 000 £, soit l'équivalent de 510 000 euros aujourd'hui, "à verser à deux anciennes employées en Angleterre qui accusaient Harvey Weinstein de harcèlement et d'agression sexuelles".

Si Bob Weinstein a reconnu le paiement, Harvey lui aurait dit que l'argent était pour deux femmes avec lesquelles il "couchait" et qui lui "demandaient de l'argent".

Bob Weinstein a ajouté à Ronan Farrow : "Concernant ce paiement, je ne connais que ce qu'Harvey ma dit, c'est-à-dire, en gros, qu'il couchait avec deux femmes et qu'elles lui réclamaient de l'argent."

Harvey Weinstein

Richard Shotwell/Invision/AP

Il a poursuivi : "Et il ne voulait pas que sa femme l'apprenne, donc il m'a demandé si je pouvais faire ce chèque, ce que j'ai fait, mais rien n'indiquait qu'il s'agissait de harcèlement sexuel."

Harvey a été marié à Eve Chilton de 1987 à 2004, et c'est elle dont faisait mention Bob Weinstein dans cet article. Étant donné qu'il s'agissait d'un paiement personnel du compte de ce dernier, personne n'était au courant, ni Eve, ni Miramax, ni Disney.

L'un des deux accusatrices était l'ancienne assistante personnelle d'Harvey Weinstein, Zelda Perkins.

L'article décrit également d'autres arrangements à l'amiable et accords de confidentialité qu'aurait passés Harvey avec des femmes qui l'accusaient de comportements sexuels abusifs. En réponse à ces allégations, Blair Berk et Ben Brafman, les avocats d'Harvey Weinstein, ont déclaré à The New Yorker : "À cause du litige civil en cours et des enquêtes connexes, il est inopportun de répondre surtout aux insinuations dénuées de fondement et fausses dans cet article. Nous nous contenterons de dire que M. Weinstein conteste vigoureusement toute suggestion selon laquelle sa conduite a pu être contraire à la loi. Soyez assurés que nous répondrons dans un cadre juridique approprié si c'est nécessaire, et attendez-vous à ce que M. Weinstein l'emporte sur les allégations d'actes répréhensibles aux yeux de la loi. M. Weinstein nie catégoriquement s'être prêté à des rapports sexuels non consentis avec qui que ce soit, et suggérer qu'il a mal agi pour se défendre contre de telles allégations est tout simplement faux."

Cette nouvelle information arrive un mois après que Georgina Chapman, l'épouse d'Harvey Weinstein, a annoncé qu'elle le quittait, suite aux accusations de comportements sexuels déplacés à l'encontre de ce dernier.

"J'ai le cœur brisé pour toutes ces femmes qui ont souffert énormément à cause de ces actions impardonnables", a déclaré Georgina Chapman à People. "J'ai décidé de quitter mon mari. M'occuper de mes enfants en bas âge est ma priorité et je demande aux médias de respecter notre vie privée pendant cette période."

  • Share
  • Tweet
  • Share