Penelope Cruz

Interview Magazine

Penélope Cruz a commencé à jouer la comédie quand elle était adolescente. À 43 ans, elle aime toujours autant ce métier, et on la retrouve dans des films remplis de stars comme Le Crime de l'Orient-Express et des séries populaires comme American Crime Story. Mais la belle Ibère refuse d'être définie par son âge.

Lors d'une récente interview avec Gwyneth Paltrow pour le magazine Interview, Penélope a abordé avec elle l'obsession d'Hollywood pour l'âge.

"La plupart des actrices essaient de paraître plus jeunes mais tu essayais d'avoir l'air plus âgée", a déclaré Gwyneth, à propos du fait que l'Espagnole mentait sur son âge au début de sa carrière.

"J'ai passé une grande partie de ma carrière à me donner l'air plus vieille, pour différentes raisons", a répondu Penélope. "Depuis que j'ai 22 ans, les journalistes me demandent : « Avez-vous peur de vieillir ? » C'est une question complètement folle pour une fille de 22 ans et d'ailleurs pour une femme de 42 ans aussi. Je combats cette folie en refusant de répondre à cette question."

L'actrice de Escobar a ajouté que ses parents l'ont élevée "sans conneries" et avec un "vrai sens de la famille et de la réalité". Ces valeurs lui ont permis de mettre les choses en perspective. 

"Quand il s'agit de parler du fait de vieillir en tant qu'actrice, je me dis : « C'est quoi, ces conneries ? Je ne vais même pas gaspiller deux minutes pour vous répondre. Ça ne les vaut pas »", a-t-elle expliqué.

Avoir des enfants a aussi aidé Penélope à se concentrer sur ce qui est important. Son mari, l'acteur Javier Bardem, et elle en ont deux, Leo et Luna.       

"Quelque chose a changé quand j'ai donné naissance à ma fille. J'ai commencé à me dire : "Allez, on est en 2017. Pourquoi les femmes doivent-elles encore parler de ça ? C'est dingue »", a-t-elle expliqué. "Ce sentiment n'a fait que s'amplifier quand j'ai eu des enfants."

   

Même si l'actrice pouvait remonter le temps, elle ne voudrait pas perdre la sagesse accumulée à travers les années.

"Pour rien au monde je ne voudrais changer la façon dont je me sens aujourd'hui par rapport à ce que je ressentais à 20 ans", a-t-elle reconnu. "La façon dont je vois le monde, la façon dont je vois le jeu d'acteur ; tout a changé... Je suis tellement heureuse d'être de nouveau étudiante, d'explorer. Peu importe le résultat, si j'ai cette expérience, c'est une bonne chose, j'ai appris quelque chose de nouveau. Même quand j'aurai 80 ans et que je devrai interpréter un nouveau personnage et raconter une nouvelle histoire, je vais ressentir la même peur salutaire. Je m'en nourris."

Pour découvrir l'intégralité de l'interview, allez lire le magazine Interview

  • Share
  • Tweet
  • Share