Il y a un an, voir Angelina Jolie était chose rare.

Le 19 septembre 2016, l'actrice qui est devenue réalisatrice demandait le divorce d'avec Brad Pitt, l'homme qu'elle avait fréquenté pendant 12 ans, mais avec qui elle était mariée depuis deux ans. La nouvelle avait fait des remous à Hollywood, où tout le monde se posait la même question : « Pourquoi ? » Angelina, qui se soucie toujours de ses enfants, s'est alors enfermée dans une bulle et a seulement été photographiée quelques fois cette année. Brad, en revanche, a dû assurer la promotion du film Alliés, tout en essayant d'esquiver les questions relatives à leur divorce.

Angelina a brisé le silence en février en accordant quelques interviews à des organes de presse triés sur le volet. Lorsque les détails de leur séparation ont été dévoilés par le biais de documents juridiques et de sources proches de l'ancien couple, Brad a fini par donner sa version des faits à GQ Style en mai, permettant ainsi de rétablir son image publique.

Devant faire la promotion de deux films (elle a réalisé le film cambodgien D'abord, ils ont tué mon père et produit le dessin animé The Breadwinner), Angelina a accordé sa première interview en détail à Vanity Fair en septembre. Elle s'est rendue dans divers festivals du film, souvent en compagnie de ses enfants, Maddox Jolie-Pitt, 16 ans, Pax Jolie-Pitt, 13 ans, Zahara Jolie-Pitt, 12 ans, Shiloh Jolie-Pitt, 11 ans, Knox Jolie-Pitt et Vivienne Jolie-Pitt, 9 ans. Comme elle l'a dit dans l'édition de People du 25 septembre (dans les kiosques américains vendredi), ses enfants se remettent encore du divorce, mais ils ont fini de se cacher. "Je pense qu'ils ont hâte de revoir le monde. On s'est tous un peu enfermés dans une bulle et on a traversé quelques épreuves", a-t-elle dit. "Je pense que ça nous ferait du bien de sortir jouer ensemble."

Angelina Jolie, People

Courtesy of People

Lorsqu'elle parle de sa rupture (sans mentionner le prénom de Brad), Angelina semble étonnamment à l'aise. "J'ai eu des hauts et des bas. Je suppose que je suis un petit peu plus forte", a-t-elle dit. "Nous connaissons tous des périodes difficiles, mais, lorsque vous êtes maman, vous avez avant tout des responsabilités vis-à-vis de vos enfants. Ils sont en plein développement, alors tout le reste est secondaire."

Angelina a déjà prévu de jouer dans quelques films, y compris Maléfique 2 de Walt Disney Pictures. Mais comme toujours, les besoins de ses enfants passeront en priorité. "Les enfants sont la priorité. Je ne travaille pas depuis un an et demi parce qu'ils avaient besoin que je sois à leurs côtés. Tout s'est arrêté. Je prends le temps de leur parler parce qu'un rien les touche", a-t-elle dit. "Je vais devoir m'adapter en fonction de ce qu'ils peuvent endurer, que ce soit les endroits où je vais ou les projets que j'accepte."

Peut-être que les enfants Jolie-Pitt suivront les traces de leurs parents. Alors que certains d'entre eux sont déjà apparus à l'écran dans des rôles de figurants (dans des films comme Maléfique et World War Z), Maddox a travaillé derrière la caméra en se glissant dans la peau d'un producteur pour le film D'abord, ils ont tué mon père. Zuri Hall de chez E! News a pu interpeller Angelina lors du Festival du film de Toronto plus tôt dans la semaine, où elle a confirmé que Maddox "avait travaillé très dur" en coulisses. "Si je dois continuer à travailler dans ce domaine, j'aimerais travailler avec mes enfants", a dit Angelina. "S'ils décident bien entendu de travailler dans le divertissement."

  • Share
  • Tweet
  • Share