Le Prince George a fait sa rentrée.

Jeudi matin, le Prince William a aidé son fils de 4 ans à faire sa rentrée à l'école Thomas's Battersea dans le quartier londonien de Wandsworth, en Angleterre. Kate Middleton, enceinte de son troisième enfant et souffrant de graves nausées matinales, a décidé de rester à la maison. "Malheureusement, la duchesse de Cambridge est encore malade et elle ne pourra pas accompagner le prince George à son premier jour d'école", a déclaré un porte-parole du Palais de Kensington en début de journée. "Le Duc de Cambridge déposera le prince George ce matin, comme prévu."

William et George sont arrivés en Range Rover peu après 8h50 jeudi matin, heure locale. George, troisième héritier du trône d'Angleterre, avait enfilé l'uniforme estival de l'école : un pull bleu avec le logo de l'école, un bermuda bleu, des chaussettes bleues et des chaussures noires sans lacets (les enfants peuvent choisir de porter leur uniforme d'été ou d'hiver à la rentrée).

Un groupe assez nombreux d'admirateurs s'était rassemblé devant l'école. Ils ont salué George de la main alors qu'il entrait par une entrée sur le côté du bâtiment et qu'une porte sécurisée se fermait derrière eux. Une fois arrivés en voitre, William a défait la ceinture de sécurité de George. Lorsque George est descendu, il a pris la main de son père et ils ont marché ensemble jusqu'à une porte qui se trouvait sur le côté de l'école, où Helen Haslam, la directrice de la petite section, les attendait pour les accueillir. Selon une personne présente, George avait l'air nerveux et regardait par terre en marchant. Il n'a jeté qu'un seul regard à la foule de journalistes rassemblés.

William portait le sac à dos de son fils lorsqu'ils se sont avancés vers Helen. Il a encouragé George à lui serrer la main, ce qu'il a fait, et a dit à la directrice que George avait "remarqué avec exaltation" les autres enfants habillés avec leurs uniformes en arrivant. "Oh, regarde !", a déclaré Helen à George. "Tu as ton sac à dos."

Helen a alors pris l'autre main de George pour l'accompagner jusqu'à l'école. William, comme les autres parents le jour de la rentrée, est resté dans le bâtiment un petit moment jusqu'à ce que George soit bien installé.

L'école accueille 560 garçons et filles âgés de 4 à 13 ans. Ils sont environ 20 par classe. George fera tout un tas d'activités et étudiera plusieurs sujets, dont l'art, le ballet, le théâtre, le français, la musique et l'éducation physique.

(Cara Delevingne et Florence Welch figurent parmi les anciens étudiants de Thomas's Battersea)

Découvrez d'autres photos du premier jour de George à l'école :

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

Le guide des bonnes écoles décrit Thomas's Battersea comme "une grande école très animée et légèrement chaotique pour parents cosmopolites qui veulent que leurs enfants aient la meilleure éducation anglaise qu'ils peuvent s'offrir".

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

William a commencé au jardin d'enfants Jane Mynors et à l'école pré-préparatoire Wetherby, toutes les deux à Londres.

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

Kate n'a pas pu assister au premier jour d'école de George car elle souffre d'hyperemesis gravidarum, une condition assez grave lui ayant valu un séjour à l'hôpital lors de sa première grossesse.

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

À la sortie de Thomas's Battersea, on s'attend à ce que les élèves aient "un sens prononcé de responsabilité sociale" et qu'ils continuent sur ce chemin pour devenir de "vrais contributeurs de la société", mais aussi qu'ils "grandissent pour devenir des citoyens consciencieux et attentionnés du monde".

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

La famille s'est installée à Londres. Le duc et la duchesse ont décidé de faire du Palais de Kensington leur résidence principale.

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

Un caméraman et un photographe ont été invités à entrer à l'école pour immortaliser le premier jour de George. William avait demandé à la presse de respecter la vie privée de son fils.

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

Le grand-père de George, le prince Charles, avait d'abord été éduqué par une gouvernante chez lui, avant d'entrer à Cheam, une école primaire privée dans le Berkshire.

Prince George, Prince William, Thomas's Battersea

Richard Pohle/The Times/PA Wire

George a rejoint sa classe avec 20 autre élèves et a son propre pupitre à son nom.

Autrefois, George allait au jardin d'enfants Westacre Montessori School à Norfolk. Kate avait déclaré que George n'avait aucune idée de "ce qui va lui tomber dessus" à Thomas's Battersea.

Dans un communiqué de presse émis en mars, le directeur Ben Thomas a déclaré que l'inscription de George dans son école était "un grand honneur" pour Thomas's Battersea. "Comme de nombreux parents, le duc et la duchesse ont beaucoup réfléchi au choix de la première « grande école » de leur fils aîné."

"Nous sommes extrêmement conscients de la confiance qu'ils nous accordent, comme tous les parents de Thomas, et nous espérons répondre à leurs attentes. Le duc et la duchesse ont tenu à préciser qu'ils ne veulent pas que la présence de George change les buts, les valeurs et la philosophie de l'école en aucun cas", a déclaré Ben, qui a depuis laissé sa place de proviseur à SimonO'Malley. "Ils aimeraient, dans la mesure du possible, qu'il profite de la même éducation que tous les autres élèves reçoivent et qu'ils puissent se joindre à la communauté de l'école, comme le font les nouveaux parents."

Ben, proviseur des Thomas's London Day Schools, a déclaré aux journalistes que George n'aurait droit à aucun traitement de faveur, bien que des précautions supplémentaires aient été prises pour assurer sa sécurité. "On va essayer de lui faire passer des années heureuses, dans un environnement sans danger. Le but de ces précieuses premières années d'école est que les enfants prennent confiance en eux. On ne va pas essayer de les faire tenir dans un moule. J'espère qu'il trouvera la confiance d'être lui-même avec toutes ses excentricités, ses particularités et ses caractéristiques... c'est ce que je veux de tous nos enfants", a déclaré Ben. "L'attention qu'il reçoit peut être un peu dure à supporter, mais ça passera et nous avons hâte qu'il devienne un étudiant de notre école comme un autre."

  • Share
  • Tweet
  • Share