Taylor Swift s'est exprimée suite au verdict de son procès pour agression sexuelle.  

Au cas où vous n'auriez pas vu l'info, la chanteuse de 27 ans a remporté le procès contre l'animateur d'une radio du Colorado, David Mueller, qui lui avait mis la main sous la jupe et peloté les fesses lors d'une rencontre avec des fans en 2013. Les jurés ont reconnu l'animateur coupable de voies de fait.

Swift a commenté sa victoire et a annoncé qu'elle continuerait à aider les victimes d'agressions sexuelles à l'avenir.

"Je tiens à remercier le juge William J. Martinez et les jurés pour leur mûre réflexion", a-t-elle dit. Et d'ajouter : "Il en est de même pour mes avocats, Maîtres Doug BaldridgeDanielle FoleyJay Schaudies et Katie Wright, qui se sont battus pour défendre mes intérêts et tous ceux qui sont réduits au silence du fait d'une agression sexuelle, et en particulier tous ceux qui ont su me soutenir tout au long de ce calvaire qui a duré 4 ans et du procès qui en a duré deux."

Elle a également dit : "Je suis consciente des privilèges dont je jouis dans la vie, dans la société et dans la faculté que j'ai eue à assumer l'énorme coût afférent à ma défense dans un procès de cette envergure. J'espère bien aider ceux qui méritent également de se faire entendre. Par conséquent, je ferai des dons, dans un avenir proche, à diverses organisations aidant les victimes d'agressions sexuelles à se défendre."

Mueller avait quant à lui été viré de son poste à la radio 98.5 KYGO après les accusations de Swift selon lesquelles il lui avait mis la main sous la jupe et l'avait pelotée alors qu'ils prenaient une photo en 2013.

Taylor Swift, Courtroom Sketch

GLH / BACKGRID

Deux ans plus tard, Mueller avait porté plainte contre la chanteuse, stipulant qu'il avait été viré de son poste à cause de "fausses accusations". Peu de temps après, la chanteuse avait réagi en déposant une contre-plainte pour voies de fait.

La procédure s'est ouverte lundi dernier avec la sélection des jurés et s'est étendue sur quatre jours, avec les témoignages de Swift, de sa mère, Andrea Swift, et de son ancien garde du corps Greg Dent.

Celle qui a remporté des Grammys a pris la parole jeudi, en effectuant un résumé captivant (que ses collègues stars ont apprécié) de l'agression sexuelle, et a été prise d'émotion lorsque les avocats ont présenté leurs plaidoyers finaux dans la journée de dimanche.

Après quatre heures de délibérations, les jurés sont parvenus à une décision unanime ; ils ont reconnu Mueller coupable de voies de fait.

Swift a quitté le palais de justice en remportant 1 $, somme qu'elle avait demandée comme dommages et intérêts punitifs.

  • Share
  • Tweet
  • Share