Kanye West, 2016 MTV VMAs

Neilson Barnard/MTV1617/Getty Images for MTV

Kanye West et sa société de gestion de ses tournées intentent un procès de 10 millions de dollars contre les assureurs de la tournée Saint Pablo dont plusieurs concerts ont été annulés.

Dans des documents juridiques obtenus par E! News, l'équipe du rappeur avance qu'il y a eu rupture de contrat, trahison et déloyauté.

"Plus de huit mois plus tard, les assureurs n'ont ni payé ni rejeté la déclaration d'assurance de plusieurs millions de dollars", a écrit l'équipe de Kanye dans ces documents. "Ils n'ont pas non plus fourni quoi que ce soit de cohérent expliquant pourquoi ils n'ont pas payé, ni aucune indication de s'ils allaient payer un jour ou même prendre une décision quant à la couverture en question."

En novembre 2016, un représentant du rappeur aux Grammy Awards avait confirmé que les dates restantes de la tournée Saint Pablo étaient annulées. E! News avait ensuite appris que la cause de ces annulations était un épuisement du rappeur.

Selon une source, la star travaillait sans relâche sur plusieurs projets dont des créations vestimentaires. Il essayait aussi de passer du temps avec sa famille.

Il se trouve que Kanye n'est pas le seul membre de la famille qui est sur le point de prendre part à un combat au tribunal.

E! News confirme que SnapLight a intenté un procès de violation de brevet dans un tribunal fédéral de Californie contre la société de Kim Kardashian, Inc, pour sa promotion de LuMee.

Selon la plainte, SnapLight prétend qu'"il est extrêmement difficile pour Snaplight d'être compétitif sur le marché des coques à selfie" parce que Kim fait la promotion de LuMee auprès de ses 165 millions de followers sur différentes plates-formes de réseaux sociaux.

En plus de demander au tribunal d'empêcher la star de télé-réalité de continuer à faire la promotion et d'utiliser les coques LuMee, la société demande également 100 millions de dommages et intérêts.

"Le procès de brevet intenté par SnapLight n'a aucun fondement et n'est rien d'autre qu'une nouvelle tentative d'extorsion", un représentant Kardashian a-t-il expliqué dans une déclaration à E! News. "Kim n'a pas absolument rien de mal."

LuMee s'est aussi exprimé quant à la plainte en confiant à Hollywood Reporter : "LuMee a été déçu en apprenant le procès intenté à Kim Kardashian West par SnapLight, LLC, sur la base d'une violation de brevet quant à son implication avec LuMee. Le procès n'a aucun fondement, et Kim n'a rien fait de mal. LuMee est un innovateur en matières de coques pour téléphones portables lumineuses et a été le premier sur le marché. Entre ses brevets, copyrights et marques déposées, LuMee a développé des droits de propriété intellectuelle conséquents autour de sa gamme de produits."

  • Share
  • Tweet
  • Share