• Share
  • Tweet
  • Share

Le Rock va-t-il secouer les urnes en 2020 ? C'est possible.

Dwayne Johnson, que vous connaissez peut-être comme étant la star de ciné la mieux payée de la planète et un papa assez cool, a confié au magazine GQ son désir de se présenter comme président des États-Unis.

"Je pense que c'est vraie possibilité", a avoué l'acteur de Baywatch - Alerte à Malibu. "L'an dernier, c'est revenu de plus en plus souvent. Il y avait un vrai sentiment de gravité, ce qui m'a fait rentrer chez moi en pensant : « Laissez-moi réfléchir à ce que serait ma réponse pour être sûr que cette réponse soit sincère et respectueuse. »"

Dwayne Johnson, GQ

Peggy Sirota/GQ

Dans cette interview vérité, l'acteur de 45 ans, qui n'a pas soutenu publiquement de candidat en 2016, se penche aussi sur le sujet du décret anti-immigration très controversé proposé par le président Donald Trump.

"Je suis complètement contre", a-t-il lancé sans hésitation. "Je crois en notre sécurité nationale, mais je ne crois pas à cette interdiction des immigrants. Je crois en l'intégration. Notre pays est bâti là-dessus et continue d'être fort grâce à cela."

Comment se débrouille le président jusqu'ici, selon lui ?

"J'aimerais voir un meilleur dirigeant. J'aimerais voir un plus grand dirigeant. Quand il y a des désaccords et que vous avez un grand groupe de personnes en désaccord avec vous — par exemple, les médias — cela devrait vous faire dire que vous pourriez faire mieux", a lancé Johnson. "Nous avons tous des problèmes, et il faut qu'on les règle. Et je pense que l'une des qualités d'un bon dirigeant, c'est de ne pas exclure les autres. C'est ce qui manque. Même si on n'est pas d'accord, il faut trouver une solution."

Dwayne Johnson, GQ

Peggy Sirota/GQ

Si Johnson se présente, il est certain qu'il recevra l'appui de grandes pointures hollywoodiennes.

Ron Meyer, vice-président de NBCUniversal, a déclaré : "S'il se concentre entièrement à cela [devenir président]... il y parviendra sûrement. Je pense que rien ne lui est impossible."

Quand on lui a demandé s'il voterait pour la star le jour de l'élection, Meyer, dont le studio produit la franchise Fast & Furious, a déclaré : "Je voterais pour lui sans l'ombre d'un doute."

Quel soutien de marque !

Le numéro de juin du magazine GQ sera en vente à New York et Los Angeles le 16 mai, et le 23 mai dans le reste du pays.