Le Prince Harry explique que partager son expérience suite à la mort de sa mère, la princesse Diana, était la "bonne chose à faire" et qu'il espère "encourager d'autres personnes à se dévoiler et mettre un terme définitif" à la stigmatisation autour de la santé mentale.

Lady Di est décédée dans un accident de voiture à Paris à 36 ans en 1997. Harry avait 12 ans à l'époque. Le prince, désormais âgé de 32 ans, a récemment expliqué au cours d'une interview vérité sur un podcast publié par The Telegraph qu'il avait bloqué ses émotions suite à la mort de sa mère et "avait sûrement dû être au bord de la dépression nerveuse à plusieurs reprises" au fil des ans à cause de sa peine. Après que son grand frère, le Prince William, a réussi à le convaincre de se faire aider, il a fini par consulter un psychologue.

Mercredi, Harry a fait sa première apparition depuis son interview, lors de l'ouverture de la Virgin Money London Marathon Expo 2017. Heads Together a été nommée organisation caritative de l'année lors de l'événement. Harry, William et sa femme, Kate Middleton, sont les fers de lance de cette campagne qui vise à mettre un terme à la stigmatisation liée aux problèmes de santé mentale. À cette occasion, Harry est revenu sur sa décision de se tourner vers la thérapie.

Prince Harry, Princess Diana

Getty Images

"J'ai partagé comme tout le monde durant cette campagne", a-t-il expliqué aux journalistes. "Et après de nombreuses années à entendre des histoires de vétérans et de leurs familles, et plus particulièrement pendant cette campagne, où William, Catherine et moi avons écouté des histoires déchirantes sur leurs expériences et sur leurs angoisses, j'ai trouvé que de partager mon expérience était la bonne décision, afin d'encourager, je l'espère, d'autres personnes à se dévoiler et mettre un terme définitif à cette stigmatisation, et pour qu'ils se confient plus facilement sur leur expérience. Donc, je n'ai fait que donner un coup de main."

"Quand on entend tant d'histoires de tant de gens et qu'on se sent concerné, alors c'est normal de parler de ses propres expériences", a ajouté Harry.

Princess Diana, Prince Harry, Prince William

Getty Images

Le 31 août marquera le 20e anniversaire de la mort de Lady Di, surnommée la "princesse du peuple" pour son travail caritatif à travers le monde. En janvier, on a appris qu'une statue de la princesse de Galles serait érigée au palais de Kensington, à la demande d'Harry et William.

"Cela fait 20 ans que notre mère est décédée, et il est temps de reconnaître son impact positif au Royaume-Uni et à travers le monde avec une statue permanente", ont expliqué William et Harry dans un communiqué de presse publié par le palais de Kensington. "Notre mère a touché de nombreuses personnes. Nous espérons que la statue aidera tous ceux qui viendront la voir lors de son inauguration. Nous espérons qu'elle aura lieu avant la fin de l'année 2017."

  • Share
  • Tweet
  • Share