• Share
  • Tweet
  • Share

Kendall Jenner est la dernière victime d'un cambriolage dans les collines d'Hollywood.

La police de Los Angeles (LAPD) a dit à E! News qu'un appel avait été reçu à 1h15 du matin jeudi, mais elle n'a pas confirmé si l'appel venait de la maison des collines d'Hollywood de Jenner. TMZ a annoncé que les biens volés valaient 200 000 $, ce que la police n'a pas pu confirmer. "Les agents ont fouillé les lieux et aucun suspect n'a été trouvé", a dit un porte-parole à E! News, ajoutant que c'était "une enquête en cours".

Il n'y avait aucun signe d'entrée par effraction, selon la LAPD.

Kendall Jenner

Nicholas Hunt/Getty Images

Une source a dit à E! News que Jenner, 21 ans, avait quitté sa maison vers midi et était rentrée vers 20 h. Ce n'est que quand le mannequin est allée dans sa chambre à 1 h du matin qu'elle a remarqué que des bijoux manquaient. Jenner a ensuite "appelé les flics, qui sont venus rapidement".

E! News a contacté le représentant de Jenner pour commentaires.

Le cambriolage arrive cinq mois après que la sœur de 36 ans de Jenner, Kim Kardashian, a été bâillonnée, ligotée et cambriolée sous la menace d'une arme à Paris. Elle a perdu 5,6 millions de dollars de bijoux, y compris sa bague de fiançaille en diamants de Lorraine Schwartz d'une valeur de 4 millions de dollars, offerte par Kanye West. Les criminels sont restés en liberté durant trois mois. En janvier, la police a inculpé 10 personnes liées au cambriolage.

Le cambriolage de Jenner n'est pas le seul à avoir eu lieu dans les collines d'Hollywood dernièrement, puisque Nicki Minaj, Alanis Morissette, Yasiel Puig et Nick Young se sont tous fait cambrioler. Les célébrités pourraient aider par inadvertence les voleurs par le biais des réseaux sociaux. "Si vous avez posté sur Instagram que vous êtes à l'étranger à profiter du beau temps dans un autre coin du monde, cela peut les aider", a dit le lieutenant Todd Hankel du détachement spécial Knock Knock de la Fernando Valley au Hollywood Reporter. Selon Hankel, la série de cambriolages indique un problème plus large. "C'est en général un individu qui a besoin de nourrir son addiction. Là, c'est différent", a-t-il dit. "C'est du crime organisé."