Princess Diana, Kate Middleton, Prince William

Getty Images

Quand le Prince William et Kate Middleton se rendront à Paris vendredi, ce sera la première fois que le futur roi d'Angleterre fait une visite officielle dans notre capitale depuis la mort de sa mère il y a 20 ans.

Le voyage royal se déroulera sur deux jours, au cours desquels le duc et la duchesse de Cambridge auront à cœur de renforcer les relations entre la France et une Angleterre post-Brexit. Mais sa signification va bien au-delà du côté diplomatique. En retrouvant le lieu où la princesse Diana a trouvé la mort dans un terrible accident de voiture, le prince William a enfin décidé de faire face au souvenir le plus douloureux de son enfance.

Pour le moment, l'emploi du temps de William et Kate à Paris ne prévoit pas de visite à la Flamme de la Liberté, un monument qui est devenu un lieu de pèlerinage pour des milliers de fans de Lady Di, car elle est située à l'entrée du tunnel du pont de l'Alma, où l'accident mortel a eu lieu. Mais pour le couple royal, le fait même d'être dans la Ville Lumière risque de faire ressurgir des souvenirs douloureux des circonstances tragiques de la mort de la princesse.

Les détails de cette nuit d'août 1997 sont aussi durs à comprendre aujourd'hui qu'hier. La princesse populaire avait passé la semaine précédente en vacances en Sardaigne avec son nouveau compagnon, Dodi Al-Fayed. Elle sortait avec lui depuis un mois, et la femme divorcée de 36 ans s'était amourachée de lui. Après sa séparation avec le Prince Charles en 1992, sa seule relation amoureuse sérieuse avait été avec Hasnat Khan, un chirurgien cardiologue, un homme que plus tard ses amis avait décrit comme l'amour de sa vie.

Dodi Al Fayed, Princess Diana

AP Photo/Patrick Bar-Nice Matin

Mais après une relation secrète de deux ans, Hasnat Khan avait refusé d'épouser Diana qui avait donc dû renoncer à lui, pour se tourner vers son ultime distraction : un riche playboy avec un yacht de 60 mètres. La décision de Diana de se consoler dans les bras de Dodi, pour rendre jaloux Hasnat, a eu des répercussions désastreuses qui se sont fait sentir à travers le monde.

Avant de retourner à Londres après leur croisière en Méditerranée, le jeune couple avait décidé de passer une dernière nuit seul à Paris et Dodi avait une grosse surprise pour la princesse. À 18 h le 30 août, il s'était rendu dans une bijouterie de luxe place Vendôme pour y chercher une bague en diamant très coûteuse sur laquelle était inscrit "Dis-moi oui."

Hotel Ritz, Paris, 1997

JACQUES DEMARTHON/AFP/Getty Images

Le même soir, après avoir dîné dans la suite impériale du Ritz à Paris (qui était et est toujours détenu par le père de Dodi, Mohamed Al-Fayed), le couple glamour avait commencé à se préparer à rentrer dans son appartement à proximité des Champs-Élysées. Mais des rumeurs de fiançailles imminentes étaient arrivées aux oreilles de la presse et la nuée de paparazzis qui avait l'habitude de traquer Diana avait doublé. Pour éviter les objectifs, le couple, accompagné de son chauffeur et de son garde du corps, avait alors essayé de leur échapper en utilisant la porte de service de l'hôtel.

Mais tout s'est terminé tragiquement. Il a fallu cinq minutes à la Mercedes noire dans laquelle ils étaient pour quitter le Ritz et s'écraser contre le 13e poteau du tunnel de l'Alma.

Flame of Liberty, Princess Diana Memorial

THOMAS SAMSON/AFP/Getty Images

Les services d'urgences ont passé une demi-heure à découper la carcasse du véhicule pour en extraire le corps de Diana. Au moment où elle est arrivée à l'hôpital, elle avait déjà subi une crise cardiaque. Pendant deux heures, les médecins ont procédé à un massage à cœur ouvert, essayant pas tous les moyens de la garder en vie, mais l'impact de l'accident avait été trop fort. À 4 heures du matin, le 31 août 1997, celle qui aurait pu devenir reine s'est éteinte.

Seul Trevor Rees-Jones, le garde du corps de Dodi, a survécu (Dodi et son chauffeur sont morts sur le coup). Encore aujourd'hui, Trevor Rees-Jones insiste pour dire que son seul souvenir de l'accident est Diana en train de prononcer le nom de son compagnon quelques secondes après que la voiture a heurté le poteau en béton.

Dodi n'a jamais pu donner son gage d'amour à Diana. La bague qu'il avait achetée a été découverte dans son appartement quelques jours plus tard. Elle était accompagnée d'un reçu confirmant qu'elle devait bien servir de bague de fiançailles.

Les années suivantes ont donné lieu à de nombreuses enquêtes minutieuses des autorités françaises et britanniques, et à encore plus de théories du complot. Ce fut en particulier le cas avec la traque d'une mystérieuse Fiat Uno blanche qui aurait percuté la Mercedes quelques secondes avant l'impact. Jusqu'à ce jour, ni la Fiat Uno ni son chauffeur n'ont été retrouvés.

Prince Harry, Princess Diana Funeral

Anwar Hussein/WireImage

Il aura fallu 11 ans avant que l'affaire ne soit classée. Une longue enquête finale a estimé que Diana avait été victime d'une série d'événements, incluant une vitesse excessive, une course avec les paparazzis, un taux d'alcoolémie trop important de son chauffeur et le fait qu'elle ne portait pas sa ceinture. Dans un communiqué adressé peu après, les princes William et Harry avait reconnu qu'ils acceptaient le verdict final et avaient remercié les Parisiens qui avaient été témoins du terrible accident et du contrecoup : "Nous voudrions tous les deux exprimer notre plus profonde gratitude à tous ceux qui ont tout fait pour sauver notre mère pendant cette soirée tragique."

Pendant ce temps, le père de Dodi a refusé d'accepter ces conclusions et a toujours maintenu que son fils et Diana avaient été tués dans des circonstances suspectes.

Pour William et Harry, qui avaient 15 et 12 ans à l'époque, la disparition de leur mère les a obligés à comprendre leur destin de membres de la famille royale d'Angleterre. Une semaine après sa mort, ils ont du faire leur devoir public et mettre leur peine de côté en marchant derrière le cercueil de Diana devant un monde en deuil.

Leur allégeance à la couronne d'Angleterre s'est poursuivie pendant la prochaine décennie et son nom a rarement été prononcé en public depuis. Mais ces dernières années, un revirement profond a eu lieu, avec une volonté de la part des enfants de Diana d'évoquer les années les plus difficiles de leur existence. Ils sont d'ailleurs déterminés à aider ceux qui ont traversé une épreuve similaire. Il est loin le temps où ils cachaient leur chagrin. 

Princess Diana, Prince William, Kate Middleton, Taj Mahal

Press Association via AP Images

Quand le prince William a emmené sa femme visiter le Taj Mahal l'an dernier, et a posé pour les photographes sur le même banc que sa mère des années auparavant, cela faisait partie d'une stratégie. En s'asseyant à l'endroit même où Lady Di s'était assise alors que son mariage avec le prince Charles était en train de péricliter, le prince William nous a rappelé que la tristesse de sa mère pouvait faire place à des souvenirs plus joyeux.

Revisiter la ville où Diana a rendu son dernier soupir relève de la même démarche. Si ce voyage sera sûrement douloureux pour le prince William, ce sera également un rappel de son dévouement envers une femme dont la vie et la mort ont galvanisé le monde entier. Au bout du compte, ce n'est pas simplement l'amour immense que la princesse Diana avait pour lui qui a fait de lui un futur roi, mais également le déchirement qu'il a ressenti en la perdant. 

  • Share
  • Tweet
  • Share