MISE À JOUR : l'Académie des arts et des sciences du cinéma a émis un communiqué après l'erreur de l'enveloppe du Meilleur film.

"Nous regrettons profondément les erreurs qui ont été commises lors de la présentation de la catégorie Meilleur film lors de la cérémonie des Oscars d'hier soir. Nous nous excusons auprès des distributions et des équipes techniques de La La Land et Moonlight, dont l'expérience a profondément été altérée par cette erreur. Nous saluons l'immense grâce dont ils ont fait preuve en ces circonstances. À tous ceux qui sont impliqués  — dont nos remettants Warren Beatty et Faye Dunaway, les cinéastes et nos fans qui regardaient dans le monde entier  — nous nous excusons", peut-on lire dans le communiqué. "Ces 83 dernières années, l'Académie a confié à PwC la gestion du processus critique de tabulation, dont l'annonce exacte des résultats."

"PwC endosse l'entière responsabilité pour les violations des protocoles établis qui ont eu lieu lors de la cérémonie", dit encore le communiqué. "Nous avons passé la soirée d'hier et la journée d'aujourd'hui à enquêter sur les circonstances, et nous déterminerons quelles actions sont désormais appropriées. Nous sommes fermement résolus à maintenir l'intégrité des Oscars et de l'Académie des arts et des sciences du cinéma."

PwC a également partagé un commentaire sur Twitter qui disait notamment : "Ces 83 dernières années, l'Académie a confié à PwC l'intégrité du processus des remises de prix lors de la cérémonie, et, hier soir, nous avons manqué à notre devoir envers l'Académie." 

—————

C'est une fin qu'on n'est pas près d'oublier.

Tous ceux qui regardaient les Oscars dimanche soir attendaient que le nom du gagnant du Meilleur film soit annoncé, sous les applaudissements du public, avant que Jimmy Kimmel fasse ses adieux et que tout le monde quitte la salle d'un seul coup, mais les derniers instants de la cérémonie de cette année ne se sont pas déroulés comme prévus. 

Tout a commencé quand Warren Beatty et Faye Dunaway, deux légendes hollywoodiennes, acteurs oscarisés et ex-covedettes, sont montés sur scène pour remettre le dernier prix de la soirée, celui du Meilleur film.

Mais il y avait comme quelque chose de louche quand Beatty a hésité avant de révéler le nom du film sur le carton qu'il tenait. Il l'a lu, a relevé la tête, a regardé Dunaway, pendant que les téléspectateurs attendaient et attendaient.

Dunaway a alors encouragé l'acteur à se dépêcher et a annoncé le nom de La La Land elle-même. Bien que certains pensaient que la réaction de Beatty était une petite plaisanterie, en y repensant, on comprend que c'était un signe qu'il y avait un problème avec le carton.

Warren Beatty, Moonlight, 2017 Oscars

MARK RALSTON/AFP/Getty Images

Les acteurs et l'équipe technique du film le plus nominé de l'histoire des Oscars se sont empressés de monter sur scène, le producteur Jordan Horowitz a fait son discours et remercié ses collègues, ses parents et son épouse. Ensuite, le producteur Marc Platt s'est approché pour parler et pendant qu'il exprimait sa gratitude, des mouvements étranges ont commencé à se produire derrière lui. Des gens se sont mis à courir sur la scène depuis les côtés de la salle. Et là, une fois qu'il a terminé son discours de remerciement, le producteur Fred Berger a lancé : "On a perdu, au fait", en entendant des murmures derrière lui.

Rapidement, Horowitz a repris le micro pour révéler le nom du vrai gagnant. "Il y a une erreur. Moonlight, vous avez gagné le Meilleur film. C'est pas une blague."

"C'est pas une blague. Moonlight a remporté le prix du Meilleur film", a-t-il réitéré avant de montrer le carton du vrai gagnant. "Moonlight — Meilleur film."

2017 Oscars, Envelope, Twitter

Twitter

Alors que l'équipe de Moonlight montait sur scène, Beatty a repris le micro pour s'expliquer.

"Je veux vous raconter ce qui s'est passé. J'ai ouvert l'enveloppe, et c'était marqué Emma Stone, La La Land. C'est pour ça que j'ai regardé Faye [Dunaway] un petit moment et puis vous, je n'essayais pas de faire de l'humour", a-t-il expliqué. "C'est Moonlight, le Meilleur film."

En zoomant sur l'enveloppe de Beatty, on voit les mots "Meilleure actrice" écrits dessus, ce qui indique qu'il avait effectivement la mauvaise enveloppe quand la présentation a commencé.

PricewaterhouseCoopers, la société qui s'occupe des votes des Oscars depuis plus de 80 ans, a promis d'enquêter pour savoir "comment ça a pu se produire" et a expliqué qu'on avait remis le mauvais carton aux présentateurs.

"Nous nous excusons sincèrement auprès de « Moonlight », « La La Land », Warren Beatty, Faye Dunaway et les téléspectateurs des Oscars pour l'erreur qui a été commise au cours de l'annonce du vainqueur du Meilleur film", ont-ils déclaré par communiqué de la société.

"On a donné la mauvaise enveloppe aux remettants et quand on a découvert l'erreur, elle a été immédiatement corrigée. Nous enquêtons en ce moment pour savoir comment ça a pu se produire et nous regrettons infiniment ce qui s'est passé. Nous apprécions la grâce avec laquelle les nominés, l'académie, ABC et Jimmy Kimmel ont géré la situation."

Après la cérémonie, Horowitz est revenu sur le déroulement de l'incident au micro de E!. 

"Il y a un machiniste qui s'est mis à chercher l'enveloppe partout, j'avais pris l'enveloppe des mains de quelqu'un, Warren Beatty ou Faye Dunaway. Je suis monté sur scène, j'ai regardé le truc, j'ai fait mon discours, je tenais encore l'enveloppe. Puis, l'un des machinistes est venu et a commencé à chercher l'enveloppe et m'a demandé l'enveloppe. Il l'a ouverte, et c'était écrit « Emma Stone, La La Land », d'accord ? C'est là qu'on s'est rendu compte qu'il y avait un problème, alors ils ont commencé à chercher l'enveloppe du Meilleur Film", a expliqué le producteur de films.

"À un moment, on a trouvé l'enveloppe du Meilleur Film avec Moonlight dessus, et je me tenais comme par hasard à côté du machiniste à ce moment-là. C'est arrivé très vite", a continué Horowitz. "Écoutez, je suis producteur. Je rassemble ce qu'il faut, je change les instructions et je fais avancer les choses. Je venais de finir de dire qu'il y avait beaucoup d'amour au sein de notre communauté et que je voulais faire des projets différents et osés, et pouvoir passer à l'action de façon concrète en faisant venir cette équipe sur scène et leur remettre le prix qu'ils avaient gagné... Je ne dirais pas que c'était un honneur, parce qu'on était tous un peu perdus, mais..."

Jimmy Kimmel

giphy

Une fois descendu de scène, Kimmel a également commenté la situation, même s'il était aussi perdu que tout le monde.

"Je ne connais pas toute l'histoire. Il y a une ou deux choses que je sais quand même. L'enveloppe que tenait Warren Beatty disait Meilleure actrice. Ça, je le sais. Il était un peu perdu, parce que le carton — qu'il m'a montré, au passage — disait : « Emma Stone, La La Land »". On pensait qu'il faisait semblant de faire durer le suspense, mais en réalité, il était aussi perplexe que tout le monde", a expliqué le présentateur de Jimmy Kimmel Live! à l'after des Oscars donnée par ABC. "Quand on présente un talk-show tous les soirs, on raffole de ces instants. C'est exactement ce qu'on cherche."

Moonlight, 2017 Oscars, Academy Awards, Winner

Chris Pizzello/Invision/AP

Bien qu'il y ait encore beaucoup d'éléments inconnus, le résultat a été une surprise inattendue pour le réalisateur de Moonlight, Barry Jenkins

"Il y a eu une embrouille, mais [je suis] trop content. On a gagné l'Oscar du Meilleur film", a-t-il déclaré à E! News par la suite. "Quand on est petit, on regarde les Oscars et on imagine monter sur scène, et j'y suis monté deux fois. C'est un sentiment incroyable."

Quant à Steve Harvey, qui a notoirement annoncé la mauvaise gagnante du concours Miss Univers en 2015, il s'est senti un peu soulagé de ne pas être le seul à faire des erreurs.

"J'aimerais reprendre les paroles de Martin Luther King : « Enfin libre, enfin libre, merci Dieu tout-puissant, je suis enfin libre", a-t-il déclaré dans son émission de radio matinale, lundi. "Je ne suis pas le seul !"

Ne manquez pas la Fashion Police spéciale Oscars 2017 vendredi 3 mars à 21h40 (horaire en vigueur en France métropolitaine).

  • Share
  • Tweet
  • Share