• Share
  • Tweet
  • Share
Playboy

Gavin Bond for Playboy

Un an jour pour jour après que Playboy a juré de ne plus montrer de nudité dans les pages de son magazine, la société a décidé de faire marche arrière.

Dans un communiqué de presse adressé lundi, Cooper Hefner, responsable en chef de la création chez Playboy — le fils de Hugh Hefner qui dirige la publication depuis l'an dernier — en partenariat avec l'équipe responsable du contenu, a dévoilé la nouvelle philosophie de la marque, à savoir le retour de la nudité et ce dès le numéro de mars/avril.

"Je suis le premier à admettre que la manière dont le magazine représentait la nudité était dépassé, mais la retirer complètement était une erreur", a expliqué Cooper Hefner. "La nudité n'a jamais été le problème, car la nudité n'est pas un problème. Aujourd'hui, nous renouons avec notre identité et nous assumons qui nous sommes."

Il a ajouté : "C'est un moment très spécial d'un point de vue personnel et professionnel de pouvoir partager ce numéro de Playboy avec mon père, et les lecteurs. C'est le reflet de la manière dont la marque peut créer un lien avec ma génération et les générations futures."

Playboy, Miss March 2017, Elizabeth Elam

Gavin Bond for Playboy

Elizabeth Elam est la playmate de mars en couverture du magazine, et pose donc nue avec très peu de maquillage.  

Playboy et son PDG, Scott Flanders, avaient dans un premier temps interdit la nudité depuis le numéro de mars 2016, mettant fin à une tradition qui datait du premier numéro publié en 1953 avec Marilyn Monroe.

La société a publié le communiqué suivant à propos du grand changement : "Playboy continuera de publier des photos sexy et séductrices des plus belles femmes du monde, y compris de ses légendaires Playmates, mises en lumière par les photographes les plus renommés. Le magazine continuera de mélanger des articles long format, des interviews et de la fiction, ce qui lui a valu de nombreux prix."

Depuis le début, Cooper Hefner avait exprimé son désaccord par rapport au changement, admettant qu'il s'agissait d'un "énorme pas en arrière".

En février 2016, il avait déclaré au Business Insider : "En gros, on m'a demandé de ne plus participer aux réunions du conseil d'administration parce que je ne partageais pas sa vision de la société. Alors, soit on prend du recul et on se dit : « Je vais laisser les choses se faire » ou on essaie de faire quelque chose."

Il semble qu'il ait décidé d'agir !

Le numéro de mars/avril 2017 de Playboy est désormais disponible sur Playboy.com et sera en kiosque dès le 28 février.