Justin Timberlake, The Hollywood Reporter

Miller Mobley/The Hollywood Reporter

En matière de vérité, chacun a sa version.

Demandez à Lance Bass, JC Chasez, Joey Fatone ou à Chris Kirkpatrick pourquoi Justin Timberlake a quitté 'N Sync au sommet de la carrière du boys band et vous risquez d'obtenir des réponses différentes. Justin Timberlake révèle la sienne dans le numéro du 17 février du Hollywood Reporter. "On faisait une tournée des stades, et j'ai trouvé que tout ça était trop gros. Ça avait commencé comme une bataille de neige et c'était devenu une avalanche", se rappelle l'interprète de "Can't Stop the Feeling!". "Et de plus, je commençais à m'éloigner."

"J'avais l'impression que je me préoccupais plus de la musique que certains autres membres du groupe", explique-t-il. "Je sentais que je voulais faire autre chose en matière de musique et que je devais écouter mon cœur."

Justin Timberlake, The Hollywood Reporter

Miller Mobley/The Hollywood Reporter

En plus de débuter une carrière solo, Justin a trouvé le succès à Hollywood avec des films comme Alpha Dog, The Social Network, Sexe entre amis, ou encore Players. Mais il ne semble pas avoir de préférence entre les deux activités. "Je fais les deux. J'ai beaucoup d'admiration pour l'âge d'or d'Hollywood, quand les acteurs devaient savoir chanter et danser. Mais je prends des décisions concernant mes projets en suivant mon instinct. Je suis bien content que ça fonctionne parce que je ne sais rien faire d'autre", confesse Justin. "Je ne suis pas doué pour autre chose."

Justin Timberlake, The Hollywood Reporter

Miller Mobley/The Hollywood Reporter

En ce moment, il hésite entre se concentrer sur sa musique ou la comédie. "Partir en tournée, c'est un cirque. On sort la tente, on fait le concert, on plie la tente et on part pour la prochaine destination. C'est comme Un Jour sans fin", explique-t-il. "Après le 125e concert, on se sent affaibli."

Quoi qu'il en soit, Justin est content de ses nouvelles chansons. "Ça ressemble plus à mes origines que n'importe quel autre album que j'ai fait", précise-t-il au Hollywood Reporter. "C'est Memphis. C'est la musique de l'Amérique du Sud. Je veux lui donner un côté moderne, du moins c'est mon idée du moment."

Mais la chose la plus importante est de savoir comment sa carrière risque d'affecter sa vie de famille.

"Tout semble créer la division en ce moment", avance-t-il. "Tout."

Justin Timberlake, The Hollywood Reporter

Miller Mobley/The Hollywood Reporter

Justin Timberlake, The Hollywood Reporter

Miller Mobley/The Hollywood Reporter

Trouver l'équilibre entre le travail et sa vie privée, depuis qu'il est devenu papa au printemps 2014 a été difficile. "Au début, j'étais perdu", confesse-t-il. "Les huit premiers mois m'ont fait penser aux vieilles émissions d'[Ed Sullivan] où les gens font tourner des assiettes sur des perches, à la différence que là si vous en faites tomber une, elle meurt."

Et que pense Justin à l'idée que son fils puisse vouloirs suivre ses pas un jour ?

"Si ça l'intéresse vraiment, je pourrais lui enseigner ce qu'il ne faut pas faire," explique le chanteur-acteur (qui est marié à Jessica Biel) au magazine. "On traverse la vie avec ses propres traumatismes, petits ou grands, et on se dit : « Ce n'est pas si grave. Il y a beaucoup de choses pour lesquelles je dois être reconnaissant. Mes parents ont fait du mieux qu'ils pouvaient. » Mais quand on a son propre enfant, on ouvre les vannes et on se dit : « Non, non, non ! Ce traumatisme de mon enfance m'a vraiment fait du mal ! »"

  • Share
  • Tweet
  • Share