• Share
  • Tweet
  • Share

Le concert de Lady Gaga lors du Super Bowl n'avait rien d'une "parfaite illusion" : il était bien réel. 

La chanteuse de 30 ans n'a pas fait les choses à moitié en commençant sa performance depuis le toit du stade NRG de Houston avec une interprétation parfaite de "God Bless America" et "This Land Is Your Land". Au-dessus d'elle, des drones ont illuminé le ciel en formant le drapeau américain. 

Ce fut un des seuls moments calmes du concert de la Maman Monstre qui a ensuite sauté du toit pour rejoindre la foule du Super Bowl. Après avoir atterri sur une plateforme au-dessus du public texan, elle a entamé un mix de "Just Dance", "The Edge of Glory" et "Poker Face".

Au milieu du crépitement des feux d'artifice, la chanteuse a poursuivi avec son hit "Poker Face", tout en faisant des acrobaties accrochée à deux câbles avant de finalement se poser pour entonner "Born This Way" entourée de danseurs vêtus de tenues futuristes, tandis que la star portait une combinaison métallique avec des bottes assorties. En voyant l'énergie déployée, on se dit que Gaga était effectivement bien "née pour ça". 

Lady Gaga, 2017 Super Bowl

AP Photo/Jae C. Hong

Les hits ont continué de pleuvoir et Lady Gaga a chanté "Telephone", même si Beyoncé n'a pas fait d'apparition pour l'accompagner sur cette collaboration de 2010. Au lieu de ça, la scène était toute à elle, et Gaga a enchaîné avec "Just Dance", en s'accompagnant avec un synthé en forme de guitare. 

Avant le grand final, Lady Gaga a ralenti le rythme pour un moment intime avec ses fans à travers le monde en s'asseyant au piano pour interpréter "Million Reasons", son dernier hit du moment. Entre deux accords, la star a rendu hommage à son père et sa mère dans l'assistance, ce qui a dû émouvoir plus d'un téléspectateur.

via GIPHY

Lady Gaga, 2017 Super Bowl

Christopher Polk/Getty Images

Évidemment, qui dit concert de Gaga dit changement de tenue. Alors qu'elle repartait de plus belle avec "Bad Romance", la Maman Monstre a enfilé une tenue de foot U.S. revue et corrigée par elle, avec un haut incrusté de strass porté avec des épaulières et un bas de maillot scintillant. 

Gaga a retrouvé ses danseurs, vêtus désormais d'épaulières et de casques de football américain, pour faire la fameuse chorégraphie, pendant que le public imitait les mouvements avec des lumières dans les mains. 

Alors que la performance touchait à sa fin, Lady Gaga a lâché son micro avant de prendre un ballon de foot et de plonger du haut de la scène. 

Quand on est à Rome... #PepsiHalftime

La chanteuse a travaillé sur cette performance pratiquement toute sa vie. 

"J'y pense depuis l'âge de 4 ans, donc je sais exactement ce que je vais faire", avait expliqué la star dans une vidéo en coulisses avant le concert. "J'ai envie de faire plaisir aux fans et de rassembler des gens qui ne le feraient pas forcément. Cet événement est tellement énorme à travers le monde en nombre de téléspectateurs et il a été fait tellement de fois."

Mais il n'avait jamais été fait comme ça. Inutile de préciser que les fans ont eu un "million de raisons" de retomber sous le charme de Lady Gaga.