Paris Jackson vient de faire sa première couverture du magazine, et, comme on pouvait s'y attendre, elle s'accompagne d'une pluie de révélations.

La jeune femme de 18 ans captivera les lecteurs avec ses yeux bleus perçants et son style punk-rock en première page de Rolling Stone, mais plus que ça, elle aura toute leur attention avec quelques révélations choc, ne cachant rien des détails de sa vie privée (y compris ses nombreuses tentatives de suicide), son père Michael Jackson et sa vie avec et sans lui.

Voici 12 révélations qu'elle a fait au cours de l'interview : 

Paris Jackson, Rolling Stone

David LaChapelle / Rolling Stone

1. Elle a 50 tatouages, dont neuf dédiés à Michael : en plus de tatouages en hommage à David Bowie et Prince, Paris en a neuf en référence à son père. "Il ne m'a apporté que de la joie", explique-t-elle. "Alors pourquoi ne pas avoir des rappels constants de cette joie ?"

2. Elle a essayé de mettre fin à ses jours "plusieurs fois" : la jeune femme de 18 ans révèle avoir fait trois tentatives de suicide. "Une seule a été rendue publique", explique-t-elle à propos de la fois où elle a fait la une des journaux après s'être tranché les poignets et avoir avalé 20 comprimés d'analgésique à 15 ans. "C'était juste de la haine de soi", explique-t-elle à propos de ses tentatives de suicide : "Peu d'estime de soi, en pensant que je ne pouvais rien faire correctement, en pensant ne plus mériter de vivre."

3. Elle a passé la majorité de ses années lycée en centre thérapeutique : après sa troisième tentative de suicide, les médecins ont suggéré qu'elle intègre une structure thérapeutique dans l'Utah, où elle a passé sa seconde et une partie de sa première. "C'était très bien pour moi", admet la jeune femme. "Je suis complètement différente... J'étais folle. J'étais vraiment folle. J'ai traversé une crise d'adolescence. Je faisais aussi face à une dépression et j'étais très angoissée et ce sans être aidée."

Paris Jackson

Pierre Suu/Getty Images

4. Elle a été violée pendant son adolescence : à 14 ans, Paris déclare avoir été violée par un "inconnu". Elle ajoute : "Je ne veux pas donner trop de détails. Mais ça été une très mauvaise expérience, ça a été très dur pour moi, et à l'époque je n'ai rien dit à personne."

5. Elle était déjà au courant à propos des agressions sexuelles : Michael a parlé de ses accusations d'agressions sexuelles à ses enfants quand ils étaient petits. "Mon père pleurait devant moi la nuit", se souvient Paris. "Imaginez un parent en train de pleurer devant vous à propos du monde qui le détestait pour quelque chose qu'il n'avait pas fait. Et pour moi, il n'y avait que lui qui comptait. En voyant la personne la plus importante à mes yeux souffrir, j'ai commencé à haïr le monde, à cause de ce qu'il lui faisait subir. Je pensais : « Comment les gens peuvent-ils être si méchants ? »"

Paris ne pense pas qu'elle était trop jeune pour ce genre de conversations. "Il ne nous a pas dit des conneries", explique-t-elle. "On essaie de donner la meilleure enfance possible à ses enfants. Mais il faut aussi les préparer au monde pourri."

Prince Michael Jackson, Blanket Jackson, Paris Jackson

HUSSEIN SAMIR/SIPA

6. Prince Jackson et elle ont choisi l'enseignement à domicile pour passer plus de temps avec Michael : "Quand on est à la maison, votre père, que vous aimez plus que tout, vient parfois vous rendre visite, en plein cours, et on se dit : « Cool, plus de cours pour aujourd'hui. On va passer du temps avec papa »", se souvient l'héritière. "On se disait : « On n'a pas besoin d'amis. On t'a toi et Disney Channel ! »"

7. Michael encourageait la tolérance et l'éducation : "Mon père m'a éduqué avec un esprit très ouvert", se souvient Paris. "À 8 ans, j'étais amoureuse de cette femme en couverture d'un magazine. Au lieu de m'engueuler, comme la plupart des parents homophobes, il me disait en plaisantant : « Oh, tu t'es trouvé une petite copine. »"

Et Paris de poursuivre : "Hormis le fait de nous aimer, son autre priorité était l'enseignement. Et il n'était pas du genre à dire : « Le grand [Christophe] Colomb a débarqué ici ! », mais plutôt : « Non. Il a massacré les indigènes.'"

Paris Jackson, Debbie Rowe

Splash News

8. Elle vit maintenant dans le studio où Michael a enregistré la démo de "Beat It" : pour tout fan de Michael Jackson qui se doit, il y a de quoi être envieux. Paris vit désormais dans le studio en brique, qui est devenu un appartement de taille respectable, dans la propriété désormais vide de la famille Jackson à Encino, en Californie. 

9. Elle n'a rencontré sa mère qu'à 13 ans : en fait, elle ignorait son existence pendant une bonne partie de son enfance. Paris explique qu'elle a fini par comprendre qu'un homme ne "peut pas donner naissance à un enfant", et c'est là qu'elle a réalisé qu'elle avait une mère. Michael lui a alors dit le nom de Debbie Rowe, et à 13 ans, elle a décidé de la rencontrer.

"J'avais beaucoup de figures maternelles", précise Paris, citant tour à tour sa grand-mère et ses nounous. "Mais quand ma mère est entrée dans ma vie, je ne cherchais plus ma «maman». C'était une relation plus adulte." 

Michael Jackson

Justin Sullivan/Pool/Wireimage

10. Elle ne s'est jamais demandée si Michael était son père biologique : "C'est mon père", avance-t-elle. "Ce sera toujours mon père. Il l'a toujours été et ce sera toujours le cas. Les gens qui le connaissaient bien disent qu'ils le voient en moi, à tel point que ça fait peur."

Elle poursuit : "Je me sens black. [Michael] me regardait droit dans les yeux en me pointant du doigt et en disant : « Tu es noire. Sois fière de tes racines. » Et je disais : « C'est mon père, pourquoi me mentirait-il ? » Je crois ce qu'il m'a dit. « À ma connaissance, il ne m'a jamais menti."

11. Elle pense qu'il a été volontairement assassiné : "C'est évident. Tout porte à le croire", avance Paris. "Ça ressemble à une théorie du complot et ça ressemble à une connerie, mais les vrais fans et toute notre famille le savent. C'était un piège."

12. Et elle est déterminée à ce que justice soit rendue : "C'est une partie d'échecs. Et j'essaie de jouer comme il faut. Et c'est tout ce que je peux dire pour le moment."

Découvrez ici l'intégralité de son interview en ligne avec Rolling Stone.

  • Share
  • Tweet
  • Share