A Dog's Purpose

Amblin Entertainment/Universal Pictures

W. Bruce Cameron, auteur du livre qui a inspiré le film Mes vies de chien, s'élève contre une vidéo controversée prise lors du tournage où l'on semble apercevoir de la maltraitance d'animaux.

L'extrait, qui a fuité la semaine dernière, semble montrer un dresseur en train de forcer un berger allemand prénommé Hercules à sauter dans une piscine d'eaux vives.

"J'ai trouvé la vidéo que tout le monde a vue choquante parce que lorsque j'étais sur le plateau, tout le monde avait en tête la sécurité et le bien-être des chiens", a expliqué l'auteur dans un communiqué adressé à E! News. "Si les personnes qui ont filmé et monté cette vidéo pensaient que quelque chose de mal se passait, pourquoi ont-ils attendu 15 mois pour réagir au lieu d'aller tout de suite voir la police ?"

"J'ai depuis vu des images de la journée en question, quand je n'étais pas là, qui brossent un portrait très différent", a-t-il poursuivi. "Le commentaire écrit accompagnant la vidéo montée représente mal ce qui s'est passé. Le chien n'était pas terrorisé et n'a pas été jeté dans l'eau. J'ai vu des séquences d'Hercules plus tôt dans la journée en train de sauter dans la piscine. Quand on lui a demandé de faire la cascade de l'autre côté de la piscine, ce à quoi il n'était pas habitué, il a rechigné à le faire. L'erreur a été d'essayer de tremper le chien dans l'eau pour lui montrer que tout allait bien. L'eau n'était pas un problème pour lui, c'était l'emplacement, et le chien a fait la cascade avec plaisir quand il a pu la faire à l'endroit originel."

 "Je n'ai pas non plus aimé quand Hercules a eu brièvement la tête sous l'eau, mais il y avait un plongeur et un dresseur dans la piscine pour le protéger", a-t-il écrit. "Il adore l'eau, il n'était pas en danger, et ça ne l'a pas traumatisé."

Après que la vidéo a créé une polémique, un surveillant d'American Humane dépêché sur le tournage, un groupe qui s'assure de la sécurité des animaux filmés au cinéma et à la télévision et qui permet la fameuse phrase "Aucun animal n'a été maltraité durant le tournage" dans le générique de fin, a été mis à pied suite à la diffusion de la vidéo choquante. Le groupe a également ajouté qu'il allait "faire venir une tierce partie pour mener une enquête à ce sujet".

"Sur un film dont le mantra était la sécurité et le bien-être des chiens, des erreurs ont été commises, et tout doit être fait pour s'assurer qu'elles ne se répètent pas. Mais si American Humane certifie qu'aucun animal n'a été blessé pendant le tournage du film, c'est parce qu'aucun animal n'a été blessé pendant le tournage du film", a écrit W. Bruce Cameron. "Je suis pour le sauvetage des animaux et je suis fier des valeurs véhiculées par Mes vies de chien."

L'auteur avait déclaré sur Facebook la semaine dernière qu'il était "troublé" par la vidéo.

"J'ai demandé une explication au studio et on m'a assuré qu'il revoit chaque image des rushes de cette fameuse journée de tournage et interroge les personnes qui étaient présentes. (Je ne l'étais pas.)", a-t-il écrit.

Lasse Hallström, le réalisateur de Mes vies de chien, les acteurs KJ Apa et Josh Gad, et le producteur Gavin Polone avaient précédemment expliqué qu'ils se sentaient "secoués et tristes" concernant ce qui s'était passé. Le tapis rouge et la tournée promotionnelle du film ont été annulés.

Amblin Entertainment, la société de production de Mes vies de chien, a expliqué que son équipe "a suivi un protocole très rigoureux pour fournir un environnement éthique et sûr pour les animaux" et qu'elle continuerait de vérifier les circonstances montrées dans la vidéo montée." Hercules, a ajouté Amblin, est "heureux et en bonne santé".

  • Share
  • Tweet
  • Share