• Share
  • Tweet
  • Share
Tom Hiddleston, Brad Pitt, Aaron Taylor-Johnson

Paul Drinkwater/NBC

Qui l'eût  cru ?

Une remise de prix présentée par l'adorable Jimmy Fallon peut finalement connaître quelques rebondissements intéressants.

Étonnamment, la 74e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards s'est déroulée dans un suspense insoutenable dimanche. La Hollywood Foreign Press Association et les lauréats de la soirée n'ont pas arrêté de nous tenir en haleine pendant trois heures entières. Alors qu'on pensait savoir qui allait gagner...

Surprise !

Non seulement les Golden Globes 2017 ont refusé de rendre prévisibles les résultats des prochaines remises de prix, mais après cette soirée, tous ceux assis dans cette salle sont devenus plus liés que jamais par leur profession de choix, un bon nombre d'entre eux vénérant une déité appelée Meryl.

Brad Pitt 2017 Golden Globes GIF

NBC

1. Tiens, c'est Brad Pitt ! : au milieu de toutes ces... histoires, tout le monde a oublié que Moonlight, l'un des films donnés favoris aux Golden Globes, avait été produit par la société Plan B Entertainment de l'acteur. Alors c'était l'occasion parfaite pour Pitt de faire son grand retour dans l'épicentre hollywoodien.

De plus, il a réussi à garder la surprise sur sa venue et a été accueilli par une salve d'applaudissements et le cri de plus d'une jeune femme s'écriant : "On t'aime, Brad !" Le niveau d'excitation était presque loufoque, vu la raison de son retour comparé à d'autres ovations, mais l'acteur semblait très touché. C'était un moment presque impossible à ne pas apprécier.

Pitt ne pouvait pas choisir un meilleur soir pour faire son "come-back" : Moonlight a remporté le prix du Meilleur film dramatique, le plus grand honneur de la soirée.

Aaron Taylor-Johnson, Golden Globes 2017 GIF

2. Moonlight peut aller se coucher : À part cette grande victoire, l'un des plus grands moments chocs de la soirée a été le fait que Mahershala Ali n'ait pas remporté le prix du Meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation d'un dealeur de drogue qui prend le fils d'un de ses clients sous son aile. L'acteur, plus connu pour ses rôles dans House of Cards et Luke Cage, n'a pas arrêté d'être encensé par les critiques, il a aussi remporté une nomination aux SAG Awards et il semblait être l'un des choix les plus probables pour les Oscars. À sa place, c'est Aaron Taylor-Johnson qui est arrivé de nulle part — même sa nomination a été critiquée — et a remporté le prix. Il n'est même pas nominé aux SAG Awards ! C'est vrai que l'acteur britannique nous offre une interprétation terrifiante (en plus d'être complètement méconnaissable) en incarnant un tueur sans pitié dans Nocturnal Animals de Tom Ford, mais personne ne s'attendait à cela. Pas même Aaron Taylor-Johnson.

Mais les Golden Globes et Oscars n'ont pas vu les choses du même œil l'an dernier (Mark Rylance a détrôné Sylvester Stalloneau final), alors ça pourrait rester sa seule victoire.

Golden Globes 2017 GIFs

NBC

3. La La Land vit un rêve : Bien que les Oscars pourraient faire un autre choix — surtout après que l'ensemble des acteurs dans cet hommage signé Damien Chazelle à Los Angeles, à l'âge d'or des comédies musicales hollywoodiennes et au pouvoir de l'amour n'a pas été nominé aux SAG Awards — les sept prix de La La Land aux Golden Globes, le plus grand gagnant de la soirée, sont un coup de chapeau. Emma Stone et Ryan Gosling ont remporté le prix de la Meilleure actrice et du Meilleur acteur dans une comédie musicale ou une comédie, Damien Chazelle a été récompensé pour son travail de directeur et de scénariste, la musique du film et la chanson "City of Stars" ont aussi gagné, et le film a été élu Meilleure comédie musicale ou comédie.

Ça fait un paquet de trophées. Et comment ne pas adorer Gosling ? Il a dédié son prix au frère décédé de sa chérie de longue date, Eva Mendes.

Golden Globes 2017 GIFs

NBC

4. Les Anglais contre O.J. Simpson : La Hollywood Foreign Press a été reconnue coupable d'anglophilie éhontée dimanche soir. Rien que pour entendre son discours, on a été ravis de voir Hugh Laurie remporter le prix de Meilleur acteur dans un second rôle à la télé pour The Night Manager lors d'une cérémonie qu'il a qualifiée avec humour "des derniers Golden Globes de l'histoire". Mais son triomphe était accompagné d'une touche de choc et de déception, car cela voulait dire que Sterling K. Brown ne gagnait pas pour avoir enfilé le costume du procureur Christopher Darden dans The People v. O.J. Simpson: American Crime Story. Non seulement cela, mais Tom Hiddleston a également écrasé Courtney B. Vance, qui incarnait Johnnie dans la série qui a fait le plus parler en 2016, en remportant le prix du Meilleur acteur dans une minisérie ou un téléfilm.

Tom Hiddleston, 2017 Golden Globes GIF

NBC

L'imbattable Sarah Paulson et The People v. O.J. ont gagné, mais les frissons du thriller The Night Manager, basé sur un roman de John le Carré, tout comme le gardien de nuit lui-même, avaient trop de charme pour qu'on y résiste.

Pour terminer la victoire des Anglophones, la Hollywood Foreign Press Association a nommé The Crown Meilleure série dramatique et Claire Foy Meilleure actrice. Ils ont utilisé leur carte "faisons honneur à une nouvelle série" en récompensant la série dramatique et extravagante de Netflix sur les premières années de la Reine Elizabeth II au trône.

Isabelle Huppert Golden Globes 2017 GIF

NBC

5. La victoire d'Elle : Et les Globes étaient un peu francophiles aussi. Elle, un film sur une femme singulièrement calculatrice, astucieuse et énigmatique qui élabore un complot pour se venger de l'homme qui l'a agressée sexuellement, a été nommée Meilleur film étranger — et ensuite, Isabelle Huppert, qui a été qualifée de "meilleure actrice vivante" au cours de plusieurs conversations, a renversé Natalie Portman dans Jackie (un autre portrait saisissant d'une femme énigmatique) comme Meilleure actrice dans un film dramatique.

Bien que Portman remportera certainement l'Oscar le mois prochain, le Golden Globe d'Huppert était très mérité, surtout qu'elle a été snobée aux Screen Actors Guild. De plus, l'actrice habituellement stoïque avait l'air extrêmement ravie et submergée d'émotions par cette victoire (un petit mot à l'orchestre qui s'est mis à jouer au milieu de son discours : vous devriez avoir honte !).

Meryl Streep, 2017 Golden Globes GIF

NBC

6. Meryl Streep fait twitter l'Amérique : l'actrice a annoncé qu'elle avait perdu sa voix, mais c'était loin d'être le cas. En acceptant le prix Cecil B. DeMille pour l'ensemble de sa carrière après une présentation sensationnelle par sa covedette de Doute, Viola Davis, et un montage ahurissant d'une interprétation parfaite après une autre, l'actrice nominée un nombre record de 30 fois aux Golden Globes a saisi cette chance pour parler de politique au lieu de revenir sur sa glorieuse carrière. Et elle n'a pas fait que des blagues. Sans nommer personne, Streep a exprimé son inquiétude pour le futur de la liberté de la presse et a insisté sur l'importance de l'art, en commençant par les gens dans la salle, dans une société diverse et intégrante. Elle a ponctué sa propre frustration, sa colère et son espoir en citant feu son amie Carrie Fisher : "Prends ton cœur brisé et fais-en de l'art." Merryl a d'ailleurs assisté aux funérailles de Fisher la semaine dernière.

Que les téléspectateurs aient apprécié ou non le message (vu les réactions mitigées sur Twitter, on peut dire que ce n'était pas le cas de tout le monde), ses collègues acteurs semblaient impressionnés.

Jimmy Fallon Hosting 2017 Golden Globes GIF

NBC

7. Ricky Gervais n'a manqué à personne : finalement, les plus grandes stars hollywoodiennes peuvent se féliciter les uns les autres sans faire preuve d'autant de dérision aux Golden Globes. Bien que l'humour de Gervais soit redoutable, il y est allé si fort l'an dernier que certains invités ont préféré ne pas revenir cette année. Alors, en 2017, la Hollywood Foreign Press Association et NBC ont choisi Jimmy Fallon en mode festif — c'est-à-dire dans son élément — comme présentateur, et il nous a offert une soirée charmante, rapide, agréable avec un numéro impeccable pour démarrer et assez de blagues politiques pour plaire à la foule (enfin, tout le monde à part Meryl Streep).

Et la soirée a fini à temps. Voilà la vraie magie hollywoodienne.

(E! News et NBC sont tous les deux membres de la famille NBCUniversal)

Ne manquez pas la Fashion Police spéciale Golden Globes 2017, vendredi 13 janvier à 22h25 sur E! (horaire en vigueur en France métropolitaine)