• Share
  • Tweet
  • Share
Mariah Carey

Eugene Gologursky/Getty Images

2017 a mal commencé pour l'émission américaine Dick Clark's New Year's Rockin' Eve With Ryan Seacrest qui célèbre chaque année l'arrivée de la nouvelle année.

Les accusations pleuvent de toute part depuis le fiasco du concert du Nouvel An de Mariah Carey, les téléspectateurs l'accusant de play-back via Twitter, et le camp de la diva insistant sur le fait que la production était vouée à l'échec.

La chanteuse, qui n'est pas la seule à avoir connu des difficultés dans des températures glaciales, n'a pas laissé un mauvais concert dans une carrière remarquable lui gâcher la fête, et n'a pas hésité à tweeter après coup : "Parfois, ça merde… Bonne année et bonne santé à tous ! J'ai hâte de faire d'autres unes en 2017."

Mais la discussion ne s'est pas arrêtée là.

"Eh bien, bonne année. On n'entend rien", a expliqué la belle, dans un body couleur chair à paillettes, au public, après que la partie préenregistrée de la chanson "Emotions" (c'est le protocole normal pour un chanteur de s'accompagner en direct du morceau préenregistré pour avoir la bonne tonalité en tête) a disparu dans la nuit. "On va faire avec, OK ?"

"J'essaie d'être beau joueur", a-t-elle dit.

Mariah Carey

Theo Wargo/Getty Images

"On n'a pas pu vérifier le son pour cette chanson", a ajouté Mariah. "Donc, disons juste qu'elle s'est classée numéro 1, et c'est tout, d'accord ?"

Le titre "We Belong Together" ne s'est pas mieux déroulé, et la chanteuse avait l'air contrariée quand la musique a commencé, avant de dire : "C'est la version de l'album, donc je vous laisse la mettre et je vais chanter par-dessus."

"Ça ne s'arrange pas", a-t-elle informé la foule.

Le 1er janvier, TMZ a très rapidement annoncé que le camp de Mariah avait dit aux producteurs de l'émission que l'oreillette de la diva ne marchait pas bien et qu'elle ne pouvait pas se produire avec, mais que ces derniers avaient estimé que ce serait bon pour l'audimat et qu'ils avaient passé outre sa requête.

"On leur a dit [les régisseurs] que l'oreillette ne fonctionnait pas 10 minutes avant le concert", a expliqué Stella Bulochnikov, manager de Mariah, à Billboard après coup. "Ils ont alors changé la batterie, mais elle ne marchait toujours pas sur la bonne fréquence quatre minutes avant le début du spectacle. On leur a fait savoir, et ils ont continué à suivre le compte-à-rebours en l'assurant que l'oreillette fonctionnerait en direct, ce qui n'est pas arrivé, si bien qu'elle l'a retirée mais ne pouvait plus entendre la musique couverte par la foule."

Mariah Carey

Theo Wargo/Getty Images

Stella Bulochnikov a ajouté que la chaîne ABC a poursuivi et a diffusé le concert gâché sur la côte Ouest.

"Après le spectacle", a-t-elle poursuivi avec Billboard, "j'ai appelé Mark Shimmel de [Dick Clark Productions] en lui disant : « Qu'est-ce qui s'est passé, bordel ? » Et lui : « Je te rappelle. » Il m'a rappelée pour me confirmer que l'oreillette ne marchait pas et m'a demandé de publier un communiqué de presse commun. Je lui ai dit : « Pas question. » Je lui ai demandé de ne pas diffuser l'émission sur la côte Ouest. Il m'a répondu qu'il ne pouvait pas faire ça. Je lui ai demandé quel était l'intérêt de diffuser un concert avec des problèmes techniques à moins de vouloir faire de l'audimat à tout prix... Ça n'est pas respectueux envers l'artiste, surtout quand ce dernier écourte ses vacances comme cadeau de fin d'année."

Dick Clark Productions nie farouchement toute tentative de sabotage à l'encontre de Mariah.

"En tant que premier producteur d'émissions de télévision en direct depuis près de 50 ans, nous sommes fiers de notre réputation et de nos relations de longue date avec les artistes", a expliqué DCP dans un communiqué adressé à E! News dimanche. "Suggérer que dcp, qui produit des spectacles musicaux tels que les American Music Awards, les Billboard Music Awards, le New Year's Rockin' Eve et les Academy of Country Music Awards, compromettrait à dessein le succès d'un artiste est diffamatoire, scandaleux et franchement absurde.

Ryan Seacrest, Mariah Carey

Neilson Barnard/DCNYRE2017/Getty Images for dcp

Dcp a ajouté : "Il y a très rarement des erreurs techniques pendant des événements en direct à la télé, mais, d'après une première enquête, dcp n'aurait aucune implication dans les difficultés rencontrées par Mme Carey au cours de son concert du réveillon. Nous tenons à préciser que nous avons le plus grand respect pour Mme Carey en tant qu'artiste et nous reconnaissons ses incroyables succès dans le monde de la musique."

Mariah a de nouveau essayé de détourner l'attention, en tweetant avec des fans au cours de la diffusion du dernier épisode de Mariah's World sur E!.

"J'ai toujours adoré voir des membres de #Lambily dans le public. Merci à tous pour votre amour et votre soutien. #LYM", a-t-elle écrit.

Mais ceux qui insistent pour dire que les producteurs n'ont rien fait pour éviter les problèmes techniques rencontrés par Mariah ne sont pas prêts à lâcher prise.

Tout semblait pourtant normal pendant les répétitions de la diva à 15 h ce jour-là.

"Elle a chanté et son équipe s'est occupée du son", nous a expliqué une source jeudi. "Tout allait bien pendant les répétitions. Elle était prête pour les répétitions et le concert."

"DCP savait que son oreillette ne marchait pas mais l'a quand même fait monter sur scène", a précisé notre source. "C'est du travail bâclé et peu professionnel de leur part. Leur communiqué indique qu'ils n'ont pas essayé de la saboter intentionnellement, ce que [son équipe] reconnaît. Ils ne s'excusent pas pour autant de leur piètre performance pour produire un concert de qualité, et c'est pourtant ce qui s'est passé. Son équipe à elle sait qu'il y a parfois des problèmes techniques lors de concerts live."

"Son manager demandait simplement à ce que DCP s'excuse de la mauvaise production et du manque de soutien de Mariah."