George Michael était bien plus qu'une rock star iconique qui nous a appris à avoir la "faith", à savoir la foi.

Beaucoup ont différentes raisons d'admirer la star, mais le chanteur était une figure monumentale loin du feu des projecteurs, à cause de ses incroyables efforts caritatifs, dont beaucoup étaient inconnus avant aujourd'hui.

Suite à la mort du chanteur de 53 ans, certains de ses actes de bonté arbitraires (et assez secrets) sont ressortis, rendant le deuil des fans encore plus dur qu'avant.

Alors de quels gestes parlons-nous ? Voilà certaines des choses qui sont devenues publiques :

Il a fait du bénévolat dans un foyer pour SDF.

George Michael a travaillé anonymement dans un refuge pour SDF pour lequel j'ai fait du volontariat. Je ne l'ai jamais dit à personne, car il nous a demandé de ne rien dire. Il était comme ça

Le producteur télé Richard Osman a partagé sur Twitter que Michael avait payé pour le traitement de FIV d'une concurrente de jeu télé.

Une femme dans "Deal Or No Deal" nous a dit qu'elle avait besoin de 15 000 £ pour un traitement de FIV. George Michael a téléphoné en secret le lendemain et lui a donné les 15 000 £.

Dans le même style, un autre utilisateur Twitter a révélé que le chanteur avait ouvert des comptes en fidéicommis pour des enfants et adultes handicapés.

Il n'a jamais rien dit à ce sujet mais a aussi ouvert un compte en fidéicommis pour subventionner les droits des enfants et adultes .

 

Et ce n'est pas tout.

Selon l'Independent, l'artiste anglais aurait fait don des royalties de sa chanson de 1996, "Jesus to a Child", à la fondation Childline.

La fondatrice Esther Rantzen a dit à la publication : "Au fil des années, il nous a donné des millions, et nous prévoyions pour l'an prochain, au sein de nos célébrations de 30e anniversaire, de créer un grand concert en son honneur , en hommage à son art, sa musique merveilleuse, mais aussi pour le remercier des centaines de milliers d'enfants qu'il a aidés."

Similairement, l'Independent a annoncé que Michael avait donné les bénéfices de son hit "Don't Let the Sun Go Down on Me", avec Elton John, à l'hospice pour le sida, London Lighthouse, et à l'œuvre de charité pour enfants Rainbow Trust.

Enfin, le Sun a déclaré qu'il avait été traité pour pneumonie en 2011, et Michael a fait cadeau de 1 000 billets de concert aux travailleurs de l'hôpital AKH à Vienne en Autriche.

"Je voudrais prendre l'occasion de remercier les médecins et infirmiers qui m'ont sauvé la vie, et qui se sont si bien occupés de moi, ainsi que tous mes fans et proches pour leur amour et leur soutien."

  • Share
  • Tweet
  • Share