Beaucoup d'acteurs célèbres ont prêté leur voix au Monde de Dory.

Dans la version originale, Ellen DeGeneres a repris son rôle de Dory, le poisson chirurgien énergique à la mémoire courte. Il y a aussi Ed O'Neill, qui campe pour la première fois le rôle d'une pieuvre à sept tentacules appelée Hank. Albert BrooksTy BurrellIdris ElbaBill HaderDiane KeatonEugene LevyKate McKinnonKaitlin OlsonBob PetersonHayden Rolence et Dominic West apparaissent aussi dans la suite du Monde de Nemo. Sans oublier l'actrice américaine trois fois nominée aux Oscars, Sigourney Weaver, dont la voix désincarnée accueille les visiteurs à l'institut de biologie marine de Morro Bay, en Californie. La participation de Weaver fait l'objet d'un gag de longue date chez Disney•Pixar, que les animaux considèrent comme une amie.

Et si la présence de Weaver semble un peu aléatoire, c'est parce qu'elle l'est.

Finding Dory

Disney?Pixar

Avant que Le Monde de Dory devienne un blockbuster qui rapporte un milliard de dollars, le réalisateur du film, Andrew Stanton, et son équipe créative avaient trouvé un bon gag. "On a des millions d'idées de ce genre tous les jours, qui sont un peu trop déplacées, dignes d'être censurées, trop osées, trop obscures, trop bizarres ou trop spéciales. Le truc, c'est qu'on a quatre ans, alors on essaie. On avait pensé à Sigourney Weaver comme idée, parce que je trouvais que ce serait marrant d'entendre la voix d'une célébrité", a expliqué Stanton à E! News. "C'est la narratrice d'un tas de documentaires animaliers que j'ai chez moi, et c'est aussi la voix du musée des arts et des sciences ici, dans la région de la baie de San Francisco. Alors je l'associe à l'éducation et à la nature. Rien que le son de son nom, c'est tellement unique. Ça nous a fait marrer."

Finding Dory

Disney?Pixar

Personne, pas même Stanton, ne s'attendait à ce que ce gag se concrétise dans le film. "On s'est dit : « Ça restera dans notre version privée du film pendant un an ou deux, et après, ça disparaîtra. Ça ne va jamais rester. »"

Au fur et à mesure que le film avançait, la blague avec Weaver semblait de plus en plus définitive. "Parfois, on garde des choses dans le film pour fixer la barre haut. On se dit : « Ça a intérêt d'être aussi marrant, ou plus, que Sigourney Weaver s'il faut le changer ». Et on n'a jamais trouvé mieux !" a déclaré Stanton, qui prête aussi sa voix à la tortue Crush. "D'ailleurs, plus les gens le voyaient et plus le film avançait, plus ça semblait marrant. On nous a demandé de le mettre dans d'autres parties du film jusqu'à ce qu'on se rende compte : « Ça pourrait être une partie intégrale du film. »"

Finding Dory

Disney?Pixar

Mais il y avait un petit problème : Weaver n'avait pas encore été engagée.

Alors avant que Stanton présente l'idée à Weaver, il avait besoin de s'assurer que ses scènes ne finissent pas coupées au montage. "Même si j'ai dit : « Sigourney Weaver est quelqu'un avec qui j'ai déjà joué. C'est une amie. C'est une star du cinéma. Je ne vais pas lui demander de faire quelque chose à moins d'être sûr à 100% que son rôle va rester dans le film", a-t-il expliqué. » J'ai attendu jusqu'à huit mois avant la sortie du film pour l'appeler et lui demander poliment : « Vous voudriez bien faire ça ? » Elle a un grand sens de l'humour et l'esprit d'équipe. Elle a accepté sans hésiter. Je l'ai un peu prévenue quand on enregistrait : « Le enfants vont connaître votre nom à cause de ce film plus qu'aucun autre jusqu'à la fin de votre vie... même sans connaître votre filmographie. »"

Finding Dory

Disney?Pixar

Mais ça ne dérangeait pas l'actrice.

Bien que le nom de Weaver va être à jamais associé au Monde de Dory, toutes les blagues n'ont pas été gardées dans la version finale... ce qui a rendu le montage extrêmement complexe. "On essaie constamment des choses. On coupe des scènes et on les remet, c'est le bazar. C'est comme d'inventer une recette. On fait la même chose, mais sur le devant, avec nos story-boards, nos voix et on réécrit les scénarios. On fait au moins six ou sept différentes versions du film, parce qu'on crée les images sur une période de deux à trois ans", a expliqué Stanton. "On coupe des scène et on les remet sans arrêt, presque tous les jours, toutes les semaines."

Finding Dory

Disney?Pixar

Par exemple, la séquence avec les loutres a été raccourcie dans  la version cinéma. Au final, explique Stanton, c'était le bon choix. "On a essayé plusieurs versions différentes et finalement, on passait trop de temps avec les autres personnages sans voir Dory. Et le plus drôle avec les loutres, c'est qu'ils sont trop mignons. S'ils ne parlent pas, on peut les voir à l'écran sans ralentir le rythme du film et sans avoir trop de dialogues", a-t-il expliqué. "Ça a permis à Fluke et Rudder, les deux lions de mer, d'avoir plus de présence à l'écran. Et on s'en est rendu compte après avoir fait un tas d'essais avec eux, pendant deux ou trois ans."

Le film d'animation était un travail passionné, en mettant l'accent sur le mot "travail". Et bien qu'il ait adoré chaque instant passé à faire Le Monde de Dory, Stanton n'a aucune envie de donner un troisième volet à cette aventure sous-marine. "J'ai passé huit ans avec des poissons. Je n'ai vraiment pas besoin d'en passer quatre autres", a déclaré Stanton, qui avait réalisé Le Monde de Nemo en 2003 avant cela. "J'espère que quelqu'un d'autre pourra prendre les rênes et continuer. Tout le monde demande à voir Le Monde de Hank, tous les gens à qui j'ai parlé. Alors, on verra."

Le Monde de Dory est disponible en Blu-ray et DVD depuis le 29 octobre en France.

  • Share
  • Tweet
  • Share