• Share
  • Tweet
  • Share

Pour Anne Hathaway, tout ce qui brille n'est pas or.

L'actrice de Colossal s'est confiée au Guardian sur sa victoire aux Oscars en 2013 pour Les Misérables. Au cours de son discours de remerciement, Hathaway s'était écriée avec enthousiasme : "C'est devenu une réalité !", mais lors de sa dernière interview, l'actrice hollywoodienne révèle que ce grand moment n'était finalement pas le rêve qu'elle avait espéré.

"J'étais très mal à l'aise. J'avais presque perdu la raison en tournant ce film et je ne m'étais toujours pas complètement remise", a admis Hathaway en parlant de son rôle intense de prostituée démunie. "Et là, je devais me tenir devant tous ces gens et sentir quelque chose que je ne sentais pas, ce qui aurait dû être un pur bonheur."

Et d'ajouter : "Ça a l'air évident : vous gagnez un Oscar, vous êtes heureux. Mais je ne ressentais pas ça. Je ne me sentais pas à l'aise d'être là dans une robe qui coûte plus que ce que la plupart des gens gagneront au cours de leur vie et de gagner un prix pour avoir incarné une douleur qui fait partie de notre expérience collective en tant qu'êtres humains."

Les critiques ont remis en question la sincérité et l'attitude publique de l'actrice de 33 ans pendant les interviews sur Les Misérables, un aspect des remises de prix 2013 que l'actrice n'arrive toujours pas à oublier.

"J'ai essayé de faire semblant d'être heureuse, et on m'a beaucoup critiquée pour ça. C'est la vérité, c'est ce qui est arrivé. C'est nul. Mais on apprend que même si on croit qu'on va mourir de honte, on n'en meurt pas vraiment", a-t-elle ajouté.

À part quelques projets, Anne a fait le choix de se faire discrète et de s'occuper de son bébé. 

Il y a sept mois, la belle brune est devenue maman pour la première fois. Son mari, Adam Shulman, et elle ont eu un fils appelé Jonathan Rosebanks Shulman. Et comme Anne le dit : [Dans 25 ans], je vais regarder mon fils avec admiration. Je suis maman pour la vie."