• Share
  • Tweet
  • Share
Lindsay Lohan, Dennis Papageorgiou

Papadakis Press/WENN.com

Lindsay Lohan et Dennis Papageorgiou mélangent-ils les affaires et le plaisir ?

L'actrice et son associé ont été photographiés en train de s'embrasser dans la boîte de nuit Bouzoukia d'Athènes vendredi. Ce n'était peut-être qu'un baiser isolé, vu que l'actrice de Lolita malgré moi a déclaré à ses 5 millions d'abonnés sur Instagram : "Dennis n'est pas mon copain. C'est mon associé d'affaires et un très bon ami." Vingt-quatre heures après ce roulage de pelles, le couple a inauguré la boîte de nuit Lindsay Lohan à Athènes. Une inauguration qui a eu, selon Lohan, un grand succès. "On a réussi !!!!!" a-t-elle écrit sur Instagram.

On ne peut pas en vouloir à l'actrice de vouloir positiver.

Il y a quelques jours, elle a fait les gros titres quand une conversation de 2004 entre Donald Trump et Howard Stern a refait surface sur la Toile. En parlant de l'apparence de l'actrice ("Il faut aimer les taches de rousseur", a lancé Trump), le candidat à la présidence américaine a fait des suppositions osées sur la libido de Lohan. "Elle doit avoir plein de problèmes, alors ça doit être un bon coup au pieu", a-t-il déclaré à l'animateur radio. Suite à l'audio fuité, le représentant de Lohan a émis un communiqué à CNN vendredi disant : "En ce moment, Lindsay préfère se concentrer sur les choses positives qui se déroulent dans sa vie et a décidé de ne pas faire de commentaires sur les déclarations faites à son égard par le candidat à la présidence Donald Trump. Elle préfère consacrer son temps à aider les enfants dans le besoin dans le monde entier, c'est sa passion."

Lindsay Lohan, Dennis Papageorgiou

Papadakis Press/WENN.com

Jamie Lee Curtis, qui jouait la mère de l'actrice dans le film de 2003 Freaky Friday, dans la peau de ma mère, a été outrée par les propos de Trump sur sa co-vedette. Elle s'est défoulée sur Twitter, et le lendemain, E! News a pu interviewer l'actrice au gala "Once Upon a Time" au profit du Children's Hospital Los Angeles.

"J'étais effarée ! J'étais folle de rage ! C'est quelqu'un que je connais... Il a parlé de quelqu'un que je connais et que j'aime, qui m'est très proche, et ça m'a rendue folle de rage. Parce qu'il parlait d'une jeune femme, d'une jeune fille mal dans sa peau, et il faisait des remarques dépravées, sexuelles et déplacées sur elle", a-t-elle déclaré aux journalistes. "Je ne suis pas pudique, mesdames ! Je ne suis pas candidate à la présidence et je ne suis pas pudique, mais ce qu'il a dit était infâme parce qu'il disait qu'il tirerait avantage de la situation, de son état, de sa jeunesse... Connaissez-vous un adolescent qui n'ait pas eu des difficultés ? Il disait qu'elle avait des problèmes et il fanfaronnait avec des allusions sexuelles. Et pour moi, cela dépasse son comportement déplacé habituel... Ça m'a vraiment contrariée."

Curtis a déclaré à E! News qu'elle avait appelé Lohan, et l'actrice lui aurait dit qu'elle appréciait le soutien du public. "Nous avons de très bons rapports, elle et moi", a expliqué la star de Scream Queens. "Elle va très bien. Elle est en Europe, et pour tout vous dire, elle inaugurait une boîte de nuit à Athènes ce soir."