• Share
  • Tweet
  • Share

Certains décrivent Justin Theroux comme "M. Jennifer Aniston", et si certains pourraient s'en offusquer, l'acteur voit ce surnom d'une manière très différente.

Au cours d'une interview pour The Sunday Times, l'acteur n'a pas pu s'empêcher de faire les louanges de sa femme, avec qui il vient de fêter sa première année de mariage.

"Ça ne m'affecte pas vraiment", a-t-il dit à propos du surnom. "C'est juste un raccourci pour me décrire."

En fait, bien que Jennifer Aniston ait connu plus de succès dans sa carrière que lui, Justin est très fier d'être attaché à son nom, d'avoir le privilège de la voir encore grandir en tant qu'actrice et d'être témoin de ses succès.

"[Jennifer] est vraiment badass. Elle a traversé beaucoup de saloperies", a-t-il expliqué. "Beaucoup de gens auraient craqué face au stress qu'elle a dû subir. Je suis très fier d'elle pour ça et pour la façon dont elle se comporte. Donc, bizarrement, c'est un honneur d'être derrière elle. Elle est vraiment incroyable."

Et si on applaudissait le meilleur mari au monde ?

Jennifer Aniston, Justin Theroux

David Livingston/Getty Images

Même quand Jennifer est impliquée malgré elle dans le divorce de Brad Pitt et Angelina Jolie, Justin, qui reconnaît que les médias en ont parfois trop, la soutient, s'apercevant de la manière assez spéciale dont Hollywood la traite mais restant à ses côtés pendant la tempête.

"Il y a vraiment des moments où je n'aime pas passer à côté des kiosques à journaux aux États-Unis", a-t-il révélé. "Vous commencez à devenir fou [quand les médias] disent que vous suivez ces conneries."

Justin a admis à propos des tabloïds incessants : "Au début, je les regardais du coin de l'œil, et puis j'ai réalisé que c'était du poison. Maintenant, j'évite de regarder." L'acteur a pourtant reconnu être "constamment surpris" par des inconnus qui le félicitent pour la naissance de son enfant. "C'est de la folie", a-t-il résumé.

Jennifer Aniston, Justin Theroux

Evan Agostini/Invision/AP

Il a ajouté que les seules rumeurs qui l'agaçaient vraiment étaient celles concernant la supposée grossesse de Jennifer.

"Bien sûr, vous avez envie de la protéger", a-t-il reconnu. "Elle est comme moi, elle n'y prête pas attention à moins d'y être contrainte. Mais il y a des moments où on viole votre vie privée. Des parties de votre vie personnelle, dont vous parlez entre vous, avec vos amis et votre famille, ne devraient pas devenir un sujet national."

Ce fut la motivation de Jennifer derrière sa tribune dans le Huffington Post publiée en juillet. "J'étais très fier qu'elle écrive ça. C'était très bien rédigé. Elle s'est merveilleusement exprimée."

Au final, Justin sait très bien comment le public la perçoit, et il est heureux qu'elle le comprenne et qu'elle ne le prenne pas trop à cœur.

"[Jennifer] comprend qu'elle fait l'objet de beaucoup d'attention pour diverses raisons, et elle est devenue une sorte de fable, j'imagine, et elle représente ce qu'une femme devrait être d'un point de vue moral."

Découvrez l'intégralité de son interview dans The Sunday Times ici.