• Share
  • Tweet
  • Share

Espérons que ce ne soit pas vrai !

Miley Cyrus adore poser devant l'objectif, il suffit de voir tous ses selfies sur Instagram, mais elle n'a plus envie de poser pour les photographes professionnels aux grands événements hollywoodiens. "Je devais assister à l'avant-première [de A Very Murray Christmas], mais je ne ferai plus jamais de tapis rouge", explique-t-elle au ELLE américain dans son numéro d'octobre (en vente dès le 20 septembre). "Pourquoi, alors que des gens meurent de faim, dois-je poser sur un tapis qui est rouge ? Pourquoi suis-je « importante » ? Parce que je suis « célèbre » ? C'est pas comme ça que je suis. On dirait un sketch — on dirait Zoolander."

Si vous voulez voir des photos de Cyrus, il faudra s'abonner à ses réseaux sociaux. Mais vous ne la trouverez pas sur Snapchat, du moins, pas encore. "Je ne sais pas m'en servir", a avoué l'interprète de "Dooo It" âgée de 23 ans. "J'ai l'impression d'être une vieille femme à la masse, parce que je n'ai pas suivi le truc."

Cyrus est un peu rétrograde. Elle ne connaît pas Pokémon Go, par exemple, mais son fiancé, Liam Hemsworth, adore ce jeu. "Liam s'est réveillé un jour et a voulu aller jusqu'à la station de lavage parce qu'il y avait — comment on appelle ça ? — un PokéSpot", a-t-elle confié. "Faut que je les attrape tous !"

Miley Cyrus, Elle

Terry Tsiolis for ELLE

On ne peut pas en vouloir à Miley de ne pas être à la page. La chanteuse et actrice a passé tout l'été à tourner The Voice pour NBC et Crisis in Six Scenes pour Amazon (qui démarre le 30 septembre). Mais ne vous inquiétez pas, on retrouvera sa personnalité pétillante dans les deux projets. Pour ce qui est de The Voice, elle explique : "Je ne veux pas que ce soit interprété de travers, mais je vais dire à mes candidats : soyez Bernie Sanders. Soyez la personne que les gens veulent et qu'ils aiment. Ne vous inquiétez pas de l'opinion publique. C'est comme ça qu'on se démarque, en faisant parler les gens."

Quant à la nouvelle série de Woody Allen, c'était une opportunité que Cyrus ne pouvait pas laisser passer. "Je joue une révolutionnaire dans les années 60. Woody joue quelqu'un qui a grandi dans la banlieue de New York. Il a une sorbetière. Je me dis : « Les gens meurent de faim et tu restes planté là à faire de la glace ?! » C'est mon problème. Pendant longtemps, la culpabilité m'empêchait de dormir. J'avais des rougeurs sur tout le corps à cause du stress. Même aujourd'hui, j'ai fait tomber ma bouteille d'eau en faisant de la randonnée et je me suis sentie super coupable. Il y a des enfants qui sont vendus comme esclaves sexuels : comment puis-je aller faire une randonnée pendant ce temps-là ?", explique Cyrus à ELLE. "Alors j'essaie d'aider les autres autant que je peux avec Happy Hippie."