Laverne Cox, Cosmopolitan

Ruven Afanador/Cosmopolitan

Laverne Cox a un nouveau look.

La star d'Orange Is the New Black apparaît dans le numéro d'octobre du Cosmopolitan américain, mais elle est méconnaissable. À l'affiche du remake de The Rocky Horror Picture Show, Laverne Cox évoque avec le magazine les stars qui lui ont donné envie de sortir de sa coquille et de jouer un rôle bien différent de celui qu'elle a l'habitude de jouer. Au cours de ce shooting très spécial, l'actrice se transforme avec beaucoup de réussite en Beyoncé, Tina Turner et le mannequin transgenre Tracey "Africa" Norman.

"Beyoncé représente l'excellence. Son éthique de travail n'a pas d'égal", déclare Laverne. "Il y a eu beaucoup de moments où j'étais épuisée sur le tournage de Rocky Horror. Mon corps me faisait mal et je me disais : « Beyoncé. Beyoncé le fait. Tu dois le faire. »"

L'actrice ressemble à s'y méprendre à l'interprète de "Single Ladies", de l'album I Am... Sasha Fierce, dans le fameux justaucorps noir, avec un maquillage des yeux qui lui donne un air de chat et une coiffure avec la moitié des cheveux relevés.

  

Laverne Cox, Cosmopolitan

Ruven Afanador/Cosmopolitan

À chaque fois que Laverne a l'impression de connaître des difficultés, elle pense à la légende qu'est Tina Turner. "La douleur, le plaisir, l'agonie de tout ce qu'elle a enduré se retrouve dans sa voix", explique l'actrice. "Son histoire est l'histoire de beaucoup de femmes noires qui ont été maltraitées et qui s'en sortent brillamment et de manière spectaculaire."

Une fois encore, Laverne ressemble en tout point à la chanteuse soul, en mettant ses longues jambes en valeur dans une minijupe en cuir tout en dansant devant l'objectif. La star s'est de toute évidence beaucoup amusée à imiter son modèle. Dansant en jean, Laverne donne des coups de pied, tourne sur elle-même et se déhanche comme l'interprète de "What's Love Got to Do With It".

  

Laverne Cox, Cosmopolitan

Ruven Afanador/Cosmopolitan

Si beaucoup la considèrent comme une pionnière pour la communauté trans, l'actrice d'Orange Is The New Black explique à Cosmopolitan qu'elle ne s'est pas faite toute seule et qu'elle s'est inspirée de Tracey "Africa" Norman.

"C'était une femme transgenre mannequin dans les années 70, qui avait des contrats avec des produits cosmétiques et capillaires notamment avec Clairol : c'était quelque chose. Les gens pensent : « La révolution trans ne fait que commencer », mais nous sommes là depuis longtemps", précise Laverne. "C'est important de savoir que la voie a été tracée avant moi."

  • Share
  • Tweet
  • Share