• Share
  • Tweet
  • Share

Dire que John Krasinski a été très pris cet été est un euphémisme.

Le réalisateur est apparu dans Jimmy Kimmel Live! lundi pour promouvoir The Hollars (dans lequel il joue aussi), et il a parlé de l'arrivée de sa deuxième fille, Violet Krasinski, née le 20 juin. Le bébé a rejoint Hazel Krasinski, 2 ans, dont la maman est l'actrice Emily Blunt, 33 ans. "Je n'arrive pas à croire que tu te rappelles de leurs prénoms", a-t-il plaisanté après que son ami, l'animateur Jimmy Kimmel, l'a félicité pour la naissance de son deuxième bébé. "Il vit dans l'espace, les amis. Il est aussi célèbre que ça. C'est son assistant qui lui dit. «Comment c'est, leurs noms ? D'accord. Oui. Veebop et Hazeboo.»"

John a ensuite expliqué que Hazel adorait son rôle de grande sœur de Violet. "Elle est encore assez jeune pour réaliser : «C'est adorable, et j'ai beaucoup d'attention quand je fais des trucs comme lui faire un câlin, car ça ressemble à une carte postale. Mais tant qu'elle touche pas à mes affaires, c'est bon.» C'est le genre de relation qu'elles ont pour l'instant", a-t-il dit. Comme tous les nouveaux pères, John trouve que ses filles sont trop mignonnes ensemble. "Aujourd'hui encore, elles se faisaient un câlin sur une photo qu'Emily a envoyée, juste pour me culpabiliser de ne pas être là. Elle adore me rendre triste", a-t-il plaisanté. "Non, elle montrait juste combien c'est génial d'avoir deux filles. Tous les soirs, je me dis : «Je n'arrive pas à croire que ces deux filles sont les miennes.»"

John Krasinski, Jimmy Kimmel Live

ABC/Randy Holmes

Emily profite de congés avant de commencer la promo de La Fille du train, donc John l'aide pas mal à la maison. "J'ai commencé à faire la cuisine", a-t-il dit sous l'ovation du public. Jimmy leur a demandé poliment de se calmer, mais John a apprécié les encouragements. "Il faut applaudir pour ça !", a-t-il dit. "J'ai mis 36 ans à apprendre à faire la cuisine."

Jimmy, qui a été un voisin du couple célèbre, n'y croyait pas. "Je serais moins surpris si tu me disais que tu avais un petit ami", a-t-il dit. John a rétorqué : "Attends un peu le prochain segment !"

"La cuisine a commencé comme cadeau de fête des mères pour Emily. C'est triste que ce soit ça qui l'impressionne. Ça montre bien à quel point je suis lamentable à la maison. J'ai dit : «Je vais te cuisiner un repas», et elle a dit : «Oh seigneur !» C'était mon cadeau de fête des mères", a-t-il dit. John a été ambitieux, choisissant l'un des plats préférés d'Emily. "Vu qu'elle vient d'Angleterre — ils font beaucoup de rôtis là-bas — j'ai dit que je ferais un rôti. C'était mignon, ma femme m'a dit : «Que vas-tu cuisiner ?» et j'ai dit : «Un rôti.» Je l'ai vue [froncer des sourcils] et j'ai demandé pourquoi. «Qu'y a-t-il ?»", s'est souvenu John. "Elle me dit : «C'est très difficile. Tu devrais faire autre chose.»"

Jimmy Kimmel, John Krasinski, Jimmy Kimmel Live

ABC/Randy Holmes

À sa propre surprise, John s'est vanté : "J'ai fait un rôti délicieux !"

Jimmy était encore plus surpris d'apprendre que John cuisine désormais une fois par semaine pour sa femme, même si ce n'est pas juste pour être sympa. "On a fait un pari stupide et j'ai perdu", a dit l'acteur. "Le pari, c'était qu'Emily a dit que Leonardo DiCaprio avait 41 ans. Et j'ai dit : «Comment oses-tu ? Ce chérubin d'homme et de talent ne peut pas avoir plus de 28 ans.» J'étais convaincu qu'il n'avait pas dépassé les 40 ans. Elle a dit : «Si j'ai raison, tu dois me faire la cuisine tous les dimanches. Et si tu as raison, tu peux jouer à Call of Duty une fois par semaine.» Alors j'étais partant, sûr de gagner. Il a 41 ans."

"C'est lui qui devrait venir faire la cuisine chez vous", a proposé Jimmy, son invité étant d'accord.

Mais John ne remplit pas toujours ses fonctions. "Au fait, j'étais chez toi dimanche, et c'est Emily qui a fait à manger pendant que toi et moi, on regardait ta nouvelle platine", a dit Jimmy, ravi de casser son ami à la télé. John a répondu en souriant : "Je te l'avais dit, je suis lamentable à la maison. Avec la nouvelle bande-annonce de Star Wars, j'ai dit : «Je vais pas cuisiner ce soir.»"

Blague à part, John adore être père de famille. À tel point qu'il n'a pas pu refuser l'occasion de réaliser The Hollars. "Soyons honnêtes. Il y a beaucoup de films familiaux. Tout le monde a vu des films familiaux. Je n'avais aucune intention de réaliser un film familial, puis j'ai lu le scénario de Jim Strouse, qui est tellement précis et réel et authentique. C'est le meilleur point de vue sur la famille que j'aie vu", a-t-il dit du film, qui sort le 26 août. "J'étais tellement honoré de le faire, car dans un monde de folie, c'est bien de revenir à des choses aussi simples et fortes que la famille."