• Share
  • Tweet
  • Share

Kristen Stewart et Robert Pattinson ne sont pas Bella et Edward. Comme l'actrice l'explique dans le numéro d'août du magazine T sur la mode féminine, sa relation avec sa co-vedette de Twilight, qui leur a valu le surnom de "Robsten", lui a appris ce qui se passe quand son entité personnelle fusionne avec sa vie professionnelle. "Les gens voulaient tellement que je sois avec Rob que notre relation est devenue un produit. Ce n'était plus la vraie vie. Et c'était ignoble à mes yeux", a déclaré Stewart. "Je n'ai pas envie de cacher qui je suis ou ce que je fais dans ma vie, mais je ne veux pas que ça devienne du divertissement."

Stewart comprend que les gens s'intéressent à la vie amoureuse d'une actrice qui joue dans des grands films hollywoodiens, mais elle fait attention de ne pas tout montrer. "Je ne suis pas une actrice typique qui se la joue. Mais d'un autre côté, je meurs d'envie de me dévoiler", a expliqué la star de 26 ans. "Je veux être comprise et je veux être vue, et je veux faire cela de la façon la plus brute, pure et nue qui soit."

Cela ne fait pas si longtemps, à ce propos, que Stewart a confirmé son histoire d'amour avec Alicia Cargile, productrice d'effets spéciaux. "Je ne voulais jamais parler de mes histoires d'amour avant, mais une fois que j'ai commencé à sortir avec des filles, j'ai trouvé que c'était une bonne occasion de représenter quelque chose de très positif", a déclaré l'actrice de Café Society au magazine. "Je tiens toujours à protéger ma vie privée, mais je ne veux pas qu'on pense que je cache cette idée, j'ai l'impression de devoir quelque chose aux gens."

Kristen Stewart, T Magazine

Karim Sadli

Bien qu'elle ne cachait pas son affection pour Cargile en public, Stewart a mis beaucoup de temps avant d'en parler. Mais c'est compréhensible, vu qu'elle a souffert d'"anxiété physique débilitante" lorsqu'elle était adolescente et au début de ses 20 ans. Aujourd'hui, les sentiments de Stewart pour la célébrité ne sont "plus négatifs ou basés sur la peur", explique-t-elle au magazine T. "Je pense que c'est à cause des tempêtes que j'ai affrontées. On ne peut pas dire que ça vous rend plus fort ou que ça vous endurcit, mais ça vous rend plus humain."

Pour en savoir plus sur Stewart, retrouvez son interview dans le magazine T.