• Share
  • Tweet
  • Share

Disney et Lucasfilm viennent de dévoiler une bande-annonce de proportion olympique jeudi dernier pour Rogue One: A Star Wars Story et cette fois... avec Dark Vador !

Rogue One: A Star Wars Story débarque le 14 décembre dans les salles françaises, et les fans de la franchise sont impatients de connaître quelque chose — n'importe quoi ! — pour les aider à patienter jusqu'à sa sortie. Riz AhmedJonathan Aris, Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Mads Mikkelsen, Alan Tudyk, Jiang WenForest Whitaker et Donnie Yen sont quelques-uns des noms au casting de ce film réalisé par Gareth Edwards. Un teaser de 15 secondes s'est retrouvé sur la toile mardi, après la toute première bande-annonce d'avril.

Les détails de l'intrigue sont gardés secrets (comme d'habitude), mais certains ont réussi à fuiter tout au long de l'été. E! News est en mesure de partager avec vous cinq choses sur l'intrigue, le tournage et plus encore.

1. Il n'y aura peut-être pas de texte qui défile au début. Depuis que le premier film, Star Wars : Un nouvel espoir (La Guerre des étoiles), est sorti en 1977, les suites ont continué d'utiliser la même méthode pour établir le contexte. "Le texte déroulant du générique et certains de ces éléments font tellement partie intégrante de la « saga » que nous discutons beaucoup de ce qui définit ces histoires parallèles de Star Wars et ce qui les différencie des autres films de la saga", a déclaré la présidente de Lucasfilm, Kathleen Kennedy, à Entertainment Weekly en juin. "On est justement en train de parler de ça."

Star Wars, Rogue One

Jonathan Olley/Lucasfilm

2. Dark Vador va revenir. Plusieurs acteurs joueront les doublures du méchant sur le tournage, et James Earl Jones lui prêtera à nouveau sa voix. "Il sera dans le film", a déclaré Kennedy. "Et dans les moments clés et stratégiques, sa présence se fera sentir." Parmi les rebelles, ce personnage est vu comme un mythe, pas un vrai homme. "Dans la rébellion, on n'en parle pas vraiment", a expliqué Edwards à Entertainment Weekly. "Dans l'Empire, il fait partie de la culture. Tout le monde connaît Dark Vador. Il y a ce sentiment qu'un pouvoir — un pouvoir maléfique — aide l'Empire et que si vous allez trop loin, vous en subirez les conséquences."

3. Le public va pouvoir explorer deux planètes."Scarif est basé sur un monde paradisiaque, alors on a dû aller au paradis pour le filmer", a expliqué Edwards à la fête Star Wars qui s'est tenue à Londres en juillet. Les directeurs de casting ont même engagé des soldats des Maldives pour jouer les membres de l'Armée impériale. "Pendant le tournage, on allait les voir et on leur demandait s'ils étaient contents de jouer des Stormtroopers. Ils répondaient : « Non. » On leur demandait : « Vous connaissez Star Wars ? » Ils disaient : « Non. » On leur a demandé s'ils se trouvaient bêtes. Et ils ont répondu : « Oui. »" L'autre planète, Jedha, est celle où vivent ceux qui croient en la Force, comme Baze Malbus (Wen) et Chirrut Imwe (Yen). "Si Un Nouvel espoir est l'histoire de Jésus ou je ne sais quoi, il doit y avoir une religion au-delà de cela", a-t-il déclaré à Gizmodo en juillet, confirmant plus ou moins les théories des fans que le Jedi apparaîtra à un moment ou un autre. "On s'est dit que si pendant un millier de générations, les Jedis étaient les leaders du système de pensée spirituel, ils doivent bien avoir l'équivalent de la Mecque ou d'un Jérusalem au sein du monde de Star Wars."

Star Wars, Rogue One

Jonathan Olley/Lucasfilm

4. Il y aura un nouveau droïde. Ne vous attendez pas à voir R2-D2, C-3PO ou BB-8. Tudyk prêtera sa voix à K-2SO, un droïde impérial préprogrammé par la rébellion. Mesurant 2,15 m, K-2SO est noir et a une forme presque humaine. Luna, qui joue Cassian Andor, a déclaré que le droïde était le meilleur ami de son personnage. "Cassian l'a reprogrammé et il a effacé toutes ses données. Quand il l'a reprogrammé, il a un peu perdu la tête. Il dit tout ce qui lui passe par la tête, et parfois, c'est des choses un peu déplacées, des choses très honnêtes", a révélé Tudyk à la fête Star Wars de juillet. "Si vous connaissez des personnes âgées, elles sont un peu comme ça."

5. Certains plans de Rogue One: A Star Wars Story ont été retournés. Les rumeurs ont fusé selon lesquelles Lucasfilm et sa maison mère, Walt Disney Studios, étaient mécontents du premier montage du film, mais Edwards a expliqué à Entertainment Weekly pourquoi il avait fait revenir les acteurs et l'équipe technique. "C'était notre intention, depuis le début, de retourner des scènes. On savait qu'on allait revenir tourner certaines choses", a-t-il déclaré en juillet. "On ne savait pas quoi exactement, jusqu'à ce qu'on commence à sculpter le film en salle de montage." Ce sentiment est partagé par Kennedy : "Il n'y a rien de changé dans l'histoire, on ne fait qu'ajouter quelques éléments avec ces plans supplémentaires." Et d'ajouter : "Il est important" de "rassurer les fans quant au fait que cela reste le film qu'on avait l'intention de faire".