• Share
  • Tweet
  • Share
Bill Cosby

Ouzounova/Splash News

Bill Cosby était de retour au tribunal mardi matin pour une audience préliminaire qui devait décider s'il y avait assez de preuves contre lui pour le juger lors d'un procès au pénal.

La star du Cosby Show a trois chefs d'accusation pour attentat à la pudeur retenus contre lui suite à une affaire qui remonte à 2004 impliquant Andrea Constand, une ancienne entraîneuse de basket de l'université de Temple, là où Bill Cosby a lui-même fait ses études. Il est arrivé au tribunal à 9h15 vêtu d'un costume gris foncé, d'une chemise blanche et d'une cravate à motifs. Selon NBC News, il a souri plusieurs fois et plaisanté avec son avocat pendant qu'on l'aidait à se déplacer. Andrea Constand était absente, mais elle n'avait pas besoin de témoigner.

Lors de l'audience, les avocats de Bill Cosby ont affirmé que le ministère public s'appuyait sur des "propos rapportés" qui pourraient compromettre le droit de l'acteur à une procédure équitable, mais le juge les a néanmoins déclarés recevables. Après les témoignages et une suspension d'audience de 10 minutes, le juge a déclaré que tous les chefs d'accusation étaient retenus contre lui. L'affaire sera ainsi jugé au pénal et Bill Crosby sera assigné à comparaître le 20 juillet, mais sa présence ne sera pas obligatoire.

Andrea Constand affirme que lors d'une visite chez l'acteur en 2004, il lui aurait donné des pilules et du vin qui lui auraient fait perdre tout usage de son corps, la rendant incapable de consentir à des relations sexuelles. Elle a été la première personne à accuser publiquement la star d'agression sexuelle.

Le procureur de l'époque, Bruce Castor, n'avait pas intenté de poursuites pénales à l'époque mais avait choisi de traiter les allégations lors d'un procès civil qui s'est terminé en 2006. Les détails de l'accord financier restent scellés.

En juillet 2015, 16 documents juridiques comprenant le témoignage de Bill Cosby ont été rendus publiques. Il a ainsi admis qu'il avait l'intention d'utiliser du Quaalude pour avoir des relations sexuelles avec des jeunes femmes et qu'il avait donné un cachet et demi de Benadryl à Andrea Constand.

Depuis, des douzaines de femmes ont accusé Bill Cosby d'agression sexuelle et, en février, il a appris que l'affaire pourrait être jugée dans un tribunal pénal car le juge du comté de Montgomery a décidé que rien ne s’opposait à traduire l'acteur en justice. Bill Cosby n'a jamais cessé de nier ces accusations.

L'audience de mardi matin devait servir à déterminer si les preuves étaient suffisantes pour juger l'affaire lors d'un procès pénal.