Ryan Reynolds

Ken McKay/ITV/REX Shutterstock

Ryan Reynolds a toujours le mot pour rire même dans les moments les plus délicats.

L'acteur a en effet récemment partagé sa journée avec ses nombreux fans sur Twitter en écrivant : "Une famille qui pique-niquait 200 mètres plus loin dans le sens du vent a dû manger la moitié des cendres de mon père ce matin."

Ça, c'est du lourd. Il n'a rien révélé de plus sur cette expérience mais avait cependant déjà parlé du combat que menait son père, James Reynolds, contre la maladie de Parkinson, avant son décès en octobre dernier.

"J'ai été aux premières loges pour assister aux effets de la maladie de Parkinson. J'ai vu mon père (un homme fort et fier qui a élevé avec succès quatre enfants) perdre peu à peu son indépendance. Ses plus belles années lui ont été volées", a-t-il écrit dans un article publié en 2011 sur le site du Huffington Post expliquant les raisons de sa participation au marathon de New York.

"Voir mon père souffrir au fil des années m'a donné encore plus envie de faire quelque chose. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson livrent un combat de tous les jours. Contrairement aux marathoniens, leur lutte ne s'arrêtera pas dans une flaque de vomi après la ligne d'arrivée en attendant une ambulance. Elle continue jour après jour, dans ce combat silencieux qu'ils mènent contre leur corps."

Selon une rubrique nécrologique en ligne, James, qui se faisait appeler Jim, s'est éteint à White Rock (Colombie-Britannique) entouré des siens.

"Malgré des ennuis de santé qui l'ont forcé à ralentir le pas, Jim était un homme fort et passionné qui a su profiter de la vie. Son esprit, ses histoires et ses souvenirs perdureront grâce à ses fils et à ses petits-enfants."

  • Share
  • Tweet
  • Share