• Share
  • Tweet
  • Share
Kristen Stewart, Cannes 2016

Neilson Barnard/Getty Images

Kristen Stewart renoue avec le réalisateur Olivier Assayas, mais cette fois le sujet semble être un peu plus polarisant que leur précédente aventure, Sils Maria.

En vedette dans Personal Shopper, l'actrice apparaît dans ce film fait d'horreur et de mode au Festival de Cannes 2016. Malheureusement, il a été accueilli par des sifflets à la fin, pas à cause du film lui-même ou du jeu des acteurs, mais à cause d'une fin absconse. Dans Personal Shopper, Kristen incarne une jeune assistante de mode américaine à Paris qui croit être en contact avec l'esprit de son frère jumeau décédé. Si la fin a été huée, il y a eu dans le même temps des applaudissements.

"Ça m'arrive de temps en temps, quand les gens ne comprennent pas la fin", a déclaré Olivier lors de la conférence de presse du film. "Pour moi, on est aussi près d'une fin heureuse que possible. Désolé, je ne peux pas aller beaucoup plus loin."

Le réalisateur a ensuite ajouté : "Quand on vient à Cannes, il faut être prêt à tout."

"Tout le monde n'a pas hué", a précisé Kristen. "Soyons clair."

Kristen Stewart, Cannes 2016

Matt Baron/REX/Shutterstock

Malgré les cris, la plupart des critiques s'accordent à dire que la performance de l'actrice est "magnétique" et "hypnotique", mais d'autres estiment que cela ne suffit pas à "sauver" le film.

Son précédent film avec Olivier Assayas lui a valu un César, une première pour une actrice américaine. Essayant de s'affranchir de la saga Twilight, Kristen n'a pas hésité à apparaître nue dans le film, une décision qu'elle n'a eu aucune difficulté à prendre.

"Je n'avais pas peur des [scènes de nu] Je suis prête à tout. J'apprécie tout", a expliqué Kristen lors de la conférence de presse. "La seule façon de représenter quelqu'un qui est perdu était de montrer les côtés extrêmes d'une personne qui d'habitude ne vont pas ensemble... le film tourne autour du fait qu'elle se cherche... c'est un film sur la crise d'identité et c'est ce vers quoi je suis allée. Je voulais être aussi nue que possible... Et la seule manière était d'être vraiment nue."

Quant à la question de savoir si elle préfère les fantômes ou les vampires, l'actrice américaine Stewart a répondu en plaisantant : "Les fantômes."