• Share
  • Tweet
  • Share
Holly Madison

Michael Simon/startraksphoto.com

Holly Madison veut-elle répondre aux attaques verbales lancées récemment par Kendra Wilkinson-Baskett contre elle ? Oui, elle le voudrait bien, mais elle ne va pas le faire de la même façon que son ex-collègue des Girls de Playboy.

La star de télé-réalité, qui attend à la fois son deuxième enfant et la sortie de son prochain livre intitulé The Vegas Diaries, était l'invitée de Jenny McCarthy dans son podcast Dirty, Sexy, Funny sur SiriusXM. Elle s'est penchée sur les récentes critiques que Kendra lui a récemment lancées.

"Ça ne m'a pas vraiment bouleversée. Évidemment, je pourrais aller sur Twitter et dire des choses vulgaires sur elle, mais qu'est-ce que ça me rapporterait ? Rien. Je ne parlais pas d'elle. Elle réagissait à un gros titre, qui ne m'a pas vraiment réjouie non plus. Quand les gens sortent un mot avec lequel vous n'avez pas vraiment envie d'être associée et qu'ils en font un gros titre, je sais que ça fait vendre des magazines, mais ce n'est pas pour ça que ça me réjouit", a commencé à expliquer Madison.

"On vit dans un monde où on fait tout pour attirer les gens, alors vous voyez tous ces gros titres dingues. Elle travaille dans ce monde, mais elle a un point de vue différent des choses."

Et d'ajouter : "J'étais là bien longtemps avant elle, alors j'ai vu un tas de choses qu'elle n'a jamais vues non plus. Si elle avait voulu réagir à mon livre au départ, j'aurais compris, mais il date de plus d'un an, alors je ne vais pas revenir dessus."

Interrogée sur les insultes que Kendra a tweetées puis effacées (insinuant qu'Holly faisait des choses pas très jolies au manoir), Holly a déclaré à McCarthy : "C'est dégoûtant, mais j'y suis habituée. Même quand j'avais 11 ans, quand j'ai quitté l'Oregon pour aller en Alaska, j'étais plus grande que les autres filles et j'étais très timide, alors cela voulait forcément dire que j'étais une traînée. Je n'avais même encore jamais embrassé un garçon, mais on disait que j'étais une traînée et que j'essayais de piquer les copains de toutes les filles."

"Je dois faire face aux humiliations et aux trolls sur le net depuis toujours. Et avec elle, je me demande d'où ça peut venir. C'est vraiment hypocrite et je n'ai pas envie de me rabaisser et de continuer là-dessus et de répondre en disant autre chose que « Bonne continuation, ma chère. Salut »".

Vous vous demandez ce qui l'intrigue autant ? Eh bien, Madison explique que l'un des producteurs de la série de Kendra est très bon ami avec Hugh Hefner. Il est resté très fidèle au magnat de Playboy, alors "une fois que vous êtes dans ce milieu, vous restez dans ce milieu".

Kendra s'est récemment défendue en disant qu'elle protégeait Hef. "Je protège Hef, je me protège, je protège ce qui nous a rendues célèbres", a-t-elle déclaré au micro de l'émission de radio Morning Men with Evan Cohen and Mike Babchik sur SiriusXM.

Kendra Wilkinson, Holly Madison

RD/ Erik Kabik/ Retna Digital

"Je suis très reconnaissante et je suis très fidèle, et il n'a rien fait de mal. Il n'a rien fait de mal à personne. S'il l'avait fait, je vous le dirais. Si je sentais qu'il nous avait mal traitées d'une façon ou d'une autre, je n'hésiterais pas à défendre Holly, mais c'est pas le cas."

Malgré les hauts et bas de sa relation avec Hef, Holly avoue à McCarthy qu'elle n'a plus vraiment rien à lui dire.

"Je m'en fiche complètement, et je ne veux pas avoir l'air insensible, mais je m'en fiche vraiment. Quand j'ai quitté le manoir, je me suis rendu compte que la personne à qui je tenais n'était en fait qu'une vision de lui que j'avais en tête", a-t-elle expliqué.

"Je ne connais pas cette personne. Je sais comment il me traitait et comment il traitait les autres femmes quand j'étais là. Mais je ne connais pas cette personne de bien des façons. J'ai tourné la page et lui aussi, et je crois qu'on n'aurait plus rien à se dire."

Kendra Wilkinson, Holly Madison

RD/ Erik Kabik/ Retna Digital