• Share
  • Tweet
  • Share
Justin Bieber

RoryKramer/Splash

La vie de Justin Bieber est loin d'être typique, mais au final, c'est un mec de 22 ans normal qui fait de son mieux pour comprendre ce que c'est d'être un adulte.

En mars, Justin a annoncé l'annulation des rencontres avec les fans lors de sa tournée mondiale Purpose World Tour, et encore mardi, il a dit aux fans qu'il ne prendrait plus de photos avec eux, car : "J'ai l'impression d'être une bête de foire, et je veux pouvoir rester sain d'esprit."

Bieber a reconnu que "les gens vont être déçus", mais il est important pour lui de mettre le holà pour "garder l'esprit sain". Justin "ressent beaucoup de pression sur lui venant du monde", a dit une source à E! News. "Et toute cette attention le stresse vraiment."

Justin Bieber

AKM-GSI

"Et puis il y a les critiques de concerts", a ajouté une source. "Elles n'ont pas été bonnes, et ça lui pèse beaucoup."

Il a aussi "du mal à accepter qu'il ne peut pas faire les choses que les gens normaux font", a ajouté une source. "Mais ça va à l'extrême avec ses réactions, c'est pour ça qu'il émet ces déclarations très grandiloquentes."

Une source a dit à E! News que Justin avait "le sentiment de porter le poids du monde sur ses épaules", donc il est compréhensible qu'il ait besoin d'un peu d'espace.

Justin Bieber, Met Gala 2015

Larry Busacca/Getty Images

Mardi soir, après que les fans ont réagi de façon négative à la nouvelle selon laquelle il ne prendrait plus de photos avec eux en public, il a expliqué sa décision. "Il y a des années, il était impossible de prendre une photo, tout le monde n'était pas accessible, aujourd'hui, tout le monde a un appareil sur son téléphone, et c'est différent", a-t-il écrit. "Si vous pensez que poser des limites fait de moi un goujat, alors je serai le plus gros des goujats, mais je crois que c'est sain, et ce sera ma seule façon de durer."

"Je veux profiter de ma vie et ne pas être l'esclave du monde et des exigences de ce qu'on pense que je dois faire !", a-t-il continué. "J'adore le fait que je peux rendre les gens heureux, mais si vous étiez à ma place, vous comprendriez à quel point c'est épuisant (pauvre petit Justin, t'as qu'à t'en remettre). Je continuerai à prendre des décisions qui me semblent bonnes pour mon évolution et aucun être humain ne me fera culpabiliser pour ça."