• Share
  • Tweet
  • Share
Prince George

The Duchess of Cambridge

Qu'est-ce qu'il a grandi !

Le Prince George a commencé le jardin d'enfants à l'école Montessori Westacre de Norfolk mercredi, où il a porté une adorable doudoune bleue et un petit sac à dos bleu clair. Kate Middleton et son mari, le Prince William, ont publié deux photos adorables de George devant son école, prêt à se faire de nouveaux amis et à apprendre ! Le palais a annoncé peu avant Noël que George commencerait l'école en 2016 alors que la princesse Charlotte, qui n'a pas encore un an, resterait à la maison.

"Nous nous réjouissons d'accueillir George dans notre jardin d'enfants où il aura la même expérience très spéciale que tous nos enfants", a dit le jardin d'enfants Montessori Westacre dans une déclaration.

George ne sera présent que quand sa famille résidera à sa maison de Norfolk, mais ne sera pas inscrit quand sa famille résidera au palais de Kensington à Londres. L'école, située à 16 km de sa maison, Amner Hall sur la propriété Sandringham, est une chapelle convertie. L'école accepte un maximum de 29 enfants en même temps et coûte 49 $ par jour. William et son jeune frère, le Prince Harry, sont allés dans des jardins d'enfants Montessori, mais Kate est allée à un jardin d'enfants de quartier à Berkshire, près de là où vivait sa famille à l'époque.

Prince George

The Duchess of Cambridge

La princesse Eugenie, cousine des princes, est aussi allée à l'école Montessori de Winkfield à Berkshire en 1992.

Comme c'était le premier jour d'école de George, ses parents ont dû être très émus de voir leur petit garçon commencer ses études ! Et puis William a admis que devenir père l'avait rendu « beaucoup plus émotif » qu'avant, donc il a bien dû verser quelques larmes.

"Avant, rien ne m'inquiétait ou ne me touchait beaucoup", a-t-il dit dans un documentaire pour ITV. « Mais maintenant, même les petites choses, je les ressens, on pleure un peu plus, on est plus affecté par les choses qui se passent dans le monde, je crois, quand on est père, car on réalise à quel point la vie est précieuse, et on a un tout autre point de vue, cette idée qu'on pourrait pu ne pas être là pour voir ses enfants grandir. »

Bonne chance à l'école, George !