• Share
  • Tweet
  • Share
Ricky Gervais, Golden Globes Promo

Todd Antony/NBC

Ricky Gervais ne va ménager personne aux Golden Globes 2016.

Après avoir officié en tant que maître de cérémonie en 2010, 2011 et 2012, l'humoriste est impatient de revenir ce dimanche. "C'est vraiment excitant. C'est sympa. C'est retransmis dans 215 pays, avec environ 200 millions de téléspectateurs, impossible de résister pour un humoriste", explique Ricky au Hollywood Reporter à propos de la cérémonie de cette année. "C'est un défi. J'écris mes propres blagues. Je peux dire ce que je veux, et c'est en direct."

L'acteur et présentateur est un véritable électron libre, ce qui risque de rendre nerveux quelques nominés et acteurs présents cette année. Mais devraient-ils vraiment être inquiets ? "Je n'ai jamais compris toute cette controverse autour des Golden Globes", a-t-il expliqué. "Ce que j'ai fait, je suis étonné que des gens aient pu en être choqués. Vraiment. Je me suis dit : « Qu'est-ce que j'ai dit de mal ? » Je n'ai rien dit de scandaleux ou de diffamatoire. Je n'ai rien dit contre les règles de diffusion. C'était sur une grande chaîne de télévision, en fin d'après-midi. Ça n'a pas pu être bien méchant." Le créateur de The Office ajoute : "Quoi que vous disiez, peu importe la blague, quelqu'un, quelque part, risque d'être offensé, pas vrai ? À tort ou à raison. Il y a quelque part un poulet qui a traversé la route et a été sérieusement blessé et qui n'aime pas cette blague."

Bien, évidemment, tout le monde ne trouve pas Ricky Gervais amusant.

Il y a quelques années, Kim Cattrall avait accusé l'humoriste d'avoir fait une blague sur son âge.

"J'ai dit : « Je pense que le prix pour les Meilleurs effets spéciaux devrait être attribué à l'équipe qui a retouché l'affiche de Sex and the City 2. » C'est honteux. Ils ont essayé de les faire ressembler à des femmes de 25 ans ! J'ai dit : « On sait quel âge vous avez. J'ai vu l'une d'entre vous dans un épisode de Bonanza »", a précisé Ricky, qui a décroché trois Golden Globes dans sa carrière. "La cible de cette blague était la manipulation de la réalité à Hollywood. Il n'y a rien de mal à avoir 50 ans. J'ai 54 ans. Je suis un humoriste très réfléchi. Chaque mot dans une blague compte. Je ne suis pas du genre à dire : « Allez vous faire f*****, c'est juste une blague. » Certains pensent qu'être comique, c'est mettre sa conscience de côté, mais ma conscience ne me quitte jamais. Je peux justifier chacune des blagues que j'ai faites et si la blague concerne quelqu'un, je peux la faire devant cette personne et lui dire en quoi elle est justifiée."

D'ailleurs, si une blague va trop loin, Ricky l'élimine.

"Pas parce que je pense que beaucoup de gens vont être choqués [mais] parce que je ne peux pas la justifier moralement", a -t-il expliqué au Hollywood Reporter. "Il y a parfois des dommages collatéraux. Je n'évoquerais sûrement pas une liaison si l'un des partenaires est encore présent. Ce n'est pas de sa faute. C'est ce que j'appelle un dommage collatéral."

Alors, à quoi peuvent s'attendre les téléspectateurs dimanche ?

"Tout va être lié à l'actualité", a-t-il répondu. "Tout sera justifié."

La couverture des Golden Globes aura lieu sur le site Internet de E! dans la nuit de dimanche à lundi.